AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Le petit Salon :: La Décharge :: Anciennes Discussions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le verre de trop... (avec Nolan)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 20
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Lun 12 Fév - 16:26

Le verre de trop

Nolan et Sasha







Debout sept heures pour une journée de cours comme les autres. Je n'avais aujourd'hui pas particulièrement envie de sortir du lit. Un cauchemard m'avait réveiller à quatre heures du matin en sueur et en larmes. J'avais de la chance de ne pas avoir crié, j'aurais pu réveiller mon oncle. Je me levais et allais direction la salle de bain pour me passer de l'eau sur le visage. J'avais les yeux rougis, et des cernes énormes. Un verre d'eau avalé, je repris la direction du lit.
Mon réveil fut difficile du coup la douche me réveilla et me redonna un peu de pêche. Mon oncle n'était pas là. Je déjeunais et reparti dans ma chambre enfiler des vêtements. Un jean, un t-shirt blanc assez large et un gilet en laine, ma queue-de-cheval installée sur ma tête, je pris mon manteau, caressai Mr Le Chat et sortis. Ma voiture eue du mal à démarrer. Satanée voiture ! Je savais qu'elle avait du mal ses derniers temps, mais je n'avais pas le temps de la déposer au garage. Malgré tout, j'arrivais à aller jusqu'au bâtiment d'arts de l'université. Une fois garé, je sortis et fis tomber tous mes croquis dans une énorme flaque d'eau. Je soupirais et pestais contre cette flaque. Je ramassais ce que je pus et me rendis à mon cours.
La journée n'allait pas être simple, j'aurais dû rester couché.
La fin de la journée ne s'améliora pas. Plus de sandwiches intéressants ce midi ,et plus de salade...
Mon oncle avait eu besoin d'aide ce soir aussi au restaurant et je n'avais pas envie de rentrer ce soir sans une bonne expérience. Je ne pris pas la peine d'aller me changer après le service, ma jupe noire et mon chemisier blanc feraient peut-être taches, mais j'avais envie d'un verre. Je ne connaissais pas trop ce bar, mais des amies m'avaient dit que les cocktails du Ziggo étaient super bons. Je me garai devant. L'ambiance était assez particulière, mais je n'avais pas forcement envie d'un truc trop fréquenté par des jeunes de l'université.
J'entrais dans le bar et me dirigeai au comptoir... J'interpellais le barman.
-Un whisky glace, s'il vous plaît.
Je n'aimais aucun autre alcool, les autres ne me faisaient rien. Du coup, je ne prenais même pas la peine de les boire.









Always in my head ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Lun 12 Fév - 17:00
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Pour Nolan cette soirée c'est la routine, tout comme la journée qu'il a passé d'ailleurs. Une journée normale, sans encombre, une journée comme il a l'habitude d'en vivre tous les jours. Ca deviens même un peu chiant à force parce que c'est toujours et qu'un peu de changement ça ne ferait pas de mal. C'est d'ailleurs pour ça que ce soir il c'est mis en mode "drague" il est souvent en mode drague, mais vu qu'il est de bonne humeur et qu'il en a ras le bol de la routine il a envie de ramener une fille ce soir. Et comme souvent pour ce faire, rien de mieux que de bosser au bar et de servir les jolies belles demoiselles voir même parfois pourquoi pas quelques cougars parce qu'il y en a quelques unes qui valent vraiment la peine d'être draguer. Au lit elles sont bonnes et ça Nolan il adore, parce qu'elles ne demandent pas ce qui se passera ensuite mais vivent simplement au jour le jour. Et puis celles qui s'accrochent en général il sait comment les balancer sans trop de casse pour lui.
Nolan ne fait pas dans les sentiments, du moins en apparence parce qu'il refuse tout simplement de s'attacher aux gens, à trop de gens, deux trois personnes c'est bien son maximum, parce que c'est déjà bien trop pour lui. Mais ce soir, les vieilles ne sont pas encore de sorties et celles qui sont présentes lui conviennent parfaitement. Un verre, un sourire, un regard et parfois même un geste et c'est suffisant pour les appâter, souvent elles reviennent vers lui et s'il ne les met pas dans son lit et bien il empoche un peu d'argent de poche et c'est pas quelque chose sur lequel il pourrait cracher.

Une jolie rousse s'approche du bar, elle devrait faire un peu plus attention à sa tenue parce que le blanc en boite ça flash et surtout en général on voit un peu à travers. "- Bonsoir." lui sourit et il écoute ensuite sa commande. D'un simple regard il lui fait savoir qu'il lui prépare sa boisson et une fois celle-ci servit il dépose le verre devant elle "- Voilà pour vous." puis il attrape l'argent qu'elle lui tend, ici on paie toujours directement sa boisson, sauf si on a compte mais ce n'est pas le cas de la jeune femme, Nolan s'en souviendrait. N'empêche qu'elle est vachement mignonne et qu'il ne serait pas contre la ramener ce soir. Mais pour l'instant elle n'a pas l'air de s'intéresser à lui plus que ça, alors Nolan attendra pour voir comment les choses se passeront. Si elle revient commander, il verra s'il attaque ou pas.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 20
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Lun 12 Fév - 17:39

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Ziggo était un endroit avec des lumières un peu fluorescente, je le remarquais en entrant dedans et lorsque l’enlevais mon blouson tout le monde regarda mon chemiser... « OK la prochaine fois pas de blanc. » On arrivait même à distingué mon soutien-gorge rouge dessous, je ne perdis pas pied et de toute façon, j’étais là pour décompresser pas pour me faire draguer ou autre. J’avais juste envie de boire un verre et de me vider l’esprit. Une fois assise au bar, je commandais mon whisky, je n’avais en aucun cas regardé le serveur, celui-ci m’avait salué, mais je n’avais pas répondu. J’étais polie en temps normal, mais là juste le whisky arriverait peut-être à me calmer. Je fouillais dans mon sac à main à la recherche d’argent pour payer. Je n’avais pas de monnaie et n’avais qu’un billet qui valait au moins plus de deux fois le prix d’un whisky. Le barman revient vers moi.
-Voilà pour vous.
Il pose ma boisson sur le comptoir, je relève la tête et croise son regard lorsque je lui tends le seul billet en ma possession. Je sais que c’est trop, mais je n’ai pas envie de m’encombrer à attendre la monnaie.
-Merci, gardez la monnaie.
J’avais été désagréable avec lui. Ne l’avais pas saluer et je ne boirais qu’un verre si je voulais rentrer en un seul morceau. Mon regard était resté un peu trop longtemps croché à celui du jeune homme. Un magnifique barman, ses yeux d’une couleur claire étaient profonds et puissants. Je baissais les miens sur mon verre. Je ne voulais pas être insistante et surtout ne pas le mettre mal à l’aise. Mon téléphone vibra. Je l’éteignis sans même lire le message. Pour le moment tout ce que je voulais, c’était oublier cette journée. Je pris mon whisky entre mes doigts et fis tourner la glace en regardant le liquide bouger dans le verre transparent, j'étais absorbé par les jeux de lumière. Le cauchemar de cette nuit me revint à l’esprit. Un type s’assit à cote de moi. Je ne le vis pas arrivé, c'est sa voix qui me rappela où j'étais. Il avait déjà un verre à la main.  
-Bonsoir, ma belle, je te paye un verre.
Je ne pris même pas la peine de lever la tête. Les gros lourds de son genre n’étaient pas ma priorité ce soir. Le tutoiement et surtout son odeur de parfum comme s'il était tombé dedans. Je grimaçais tout en regardant mon verre ma journée continuais sur la mauvaise pente.
-Merci, mais le mien est plein. Dis-je en levant un peu mon verre.
Je jetais tout de même un œil pour voir à quoi il ressemblait. Le lourdingue de première. Cela se sentait à des kilomètres. Il approcha son tabouret vers moi.
-Tu es sure ma jolie? On peut peu être allé le boire chez moi, tu es sûrement ce genre de femme..
Il avait mis sa main sur mon avant-bras et avant même qu’il ne la remonte, je me levais de mon tabouret.
-Je vous ai dit non.
Il se leva aussi. Et se rapprocha de moi. Je ne voulais pas partir après tout, c’est lui qui était venu m’ennuyer et pas l’inverse. Je cherchais des yeux le barman, il était de l’autre cote et bizarrement ce comptoir me paraissait gigantesque.
-Allez fait pas ta timide tu adore ça..
Bizarrement, personne ne regardait comme si cela ne les dérangeait pas. J’essayais de me dégager de son étreinte quand quelqu’un intervint.




Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Lun 12 Fév - 17:54
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Nolan aimait bien bosser au bar, c'était toujours plus intéressant et puis de cette façon il passait un peu inaperçu. Difficile d'imaginer le patron derrière le bar comme n'importe quel employé. Il trouvait ça plus sympa et puis ça montrait bien aussi qu'il savait ce que travailler en se remontant les manches voulait dire. Et pour le reste des employés ça passait assez bien aussi. Nolan était un patron assez stricte, parce qu'il savait ce qu'il voulait et surtout ce qu'il ne voulait pas voir dans sa boite, mais il savait aussi se montrer compréhensif. Il ne supportait juste pas qu'on se moque de lui et qu'on le prenne pour une poire. Donc les mensonges trop peu pour lui.
La jeune femme qu'il venait de servir lui refila un billet bien trop gros par rapport à ce qu'elle devait et ne semblait pas vouloir de la monnaie. Pourtant Nolan lui dit malgré tout, "- le prochain verre vous sera offert." sans savoir qu'elle n'en voudrait pas d'autre c'est clair, mais il ne pouvait pas non plus accepter si gros pourboire sans avoir rien fait qui le justifiait. La jeune femme ici présente semblait essayer de l'éviter en faite, comme si elle avait quelque chose à se reprocher et Nolan se demandait si justement elle n'était pas un peu trop jeune pour être dans cette boite et boire de l'alcool. Il n'aimait pas ça, mais il faudrait qu'il fasse en sorte d'être certain qu'elle était bien majeur parce que plus il l'observait plus il avait l'impression qu'elle était à peine majeur justement. Le fait qu'elle soit jolie n'enlevait rien à la légalité du lieu où Nolan bossait et à sa responsabilité s'il arrivait quelque chose.

Il alla ensuite servir un autre client, tout en gardant toujours un oeil sur la jeune femme qui ne semblait pas de bonne humeur à la façon dont elle se comportait avec le mec qui venait de s'installer près d'elle. Nolan les observa un moment avant de se rendre compte que le mec n'était pas clair et quand il vit que le type devenait bien trop insistant il ne chercha même pas à sortir du bar par l'endroit habituel mais sauta par dessus celui-ci avant de s'approcher du type et de lui attraper le bras. "- Lâche là, elle t'a dit non !!" et Nolan prenait son air des plus sérieux et surtout il appuyait bien fort sur le bras du type parce qu'il voulait qu'il comprenne le message et qu'il la laisse tranquille. "- Lâche là ou je te pète le bras !" et Nolan était vraiment sérieux, serrant les dents pour garder son emprise sur lui Nolan appuya un peu plus fort afin que le type comprenne ce qu'il risquait à ne pas écouter Nolan. Et quand enfin le type capitula en relâchant son étreinte sur la jeune femme Nolan le poussa contre le bar sans relâcher son emprise sur lui et lui dit sans aucune retenue "- Tu ne remets plus jamais les pieds dans ma boite t'as compris ? ici c'est moi qui fait la loi et quand une femme dit non ça veut dire non !!" puis Nolan le poussa sans aucune sympathie, le raccompagnant jusqu'à la sortie. Il aurait pu lui casser la gueule mais il n'en fit rien, il n'avait pas de raison de le faire, mais si le type revenait ou tentait de revenir, que ce soit ce soir ou un autre soir, Nolan ne le raterait pas. Il a la chance d'être physionomiste donc son visage il s'en souviendra.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 20
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Lun 12 Fév - 20:12

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Lorsque j’avais tendu le billet au barman en lui disant de garder la monnaie celui-ci me répondit que le prochain verre me serait offert. Il ne se doutait pas que pour reprendre ma voiture, je ne pouvais en boire qu’un. Je n’avais pas osé relever les yeux vers lui, car j’avais peur de retomber sur son regard. Ses yeux étaient bien trop hypnotiques pour que ce soir, je me laisse envahir. Je ne voulais pas être encore la fille naïve qui se laissait avoir par le premier venu. Ma journée avait été trop mauvaise pour cela. Et son regard m’aurait forcement trop plu si je l’avais recroisé. La profondeur de celui-ci était trop intense, même en quelques secondes, c’était une évidence. Je me souviendrais pendant longtemps de son intensité.
Il repartit servir un autre client.

L’homme à côté de moi m’avait proposé un verre, malgré ma réponse, il insistait. Je n’aimais pas ce genre de comportement chez un homme. Il aurait été jeune gentleman et surtout avec un petit truc en plus et un autre jour, pas celui-ci, j’aurais sûrement craqué et aurais accepter son verre, mais son allure de mec qui trompe sa femme avec des minettes de vingt ans n’était guerre attrayante. Il insinua que j’étais une traînée à accepter de rentrer avec des hommes chez eux et que j’aimais ça .. Je me sentis idiote d’être dans ce bar, surtout avec une chemise transparente à cause des néons. On me prenait vraiment pour cela, une traînée. Je me sentis blessé.. Je donnais une image totalement erroné. J'étais encore vierge, je ne pouvais pas aimer ça. J'étais tellement en colère et bléssé que j'aurais aimé lui crier, mais je ne voulais pas que tout le pays soit au courant et surtout j'étais tétanisé. Il se leva et se colla à moi pour essayer de me persuader de dire oui, je voulais partir loin, mes larmes montaient et bientôt coulèrent sur mes joues.

Un homme passa par-dessus le bar, il ne prit même pas la peine de faire le tour. Le barman qui m’avait servit mon verre attrapa le bras de l’homme violemment :
"- Lâche là, elle t'a dit non !!"
Le regard du barman n’avait rien à voir avec celui que j'avais croisé tout à l’heure. Il était sombre et intimidant. Le barman réitéra son ordre en ajoutant qu’il lui pétera le bras s'il ne le fait pas. J’étais pétrifiée et regardais la scène en me dégageant enfin de l’emprise de cet idiot. Mon héros poussa l’homme contre le bar et le menace :
"- Tu ne remets plus jamais les pieds dans ma boite t'as compris ? ici c'est moi qui fait la loi et quand une femme dit non ça veut dire non !!"
Puis il le poussa vers la sortie. Les gens autour me regardaient puis reprirent le cours de leur conversation. Il n’était donc pas un barman comme les autres.

Avec le revers de ma chemise, j’essayais mes larmes, même si d’autres se pressèrent pour les remplacer. Le temps que le patron de la boite ramène l’homme vers la sortie, je pris mon manteau et le remis sur mes épaules, j’avais froid. Peur aussi, mes jambes tremblaient. Je me rassis sur le tabouret. Je mis ma tête dans mes mains. Je respirais deux trois fois et bu cul-sec mon whisky. J’espérais que cela calme mes tremblements. Le patron du bar était revenu près du comptoir. Je levais les yeux vers lui.
-Je suis désolé.




Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Lun 12 Fév - 20:30
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Nolan avait finit par revenir à son bar, reprendre sa place, après s'êtere assuré que l'autre malade là ne remettrait pas les pieds dans la boite pour ce soir. A moins qu'un problème n'arrive à l'entrée, en toute logique on ne le reverrait pas à l'intérieur. Mais il est clair que cela ne l'empêcherait pas de trainer à l'extérieur et d'emmerder les clientes, mais là la sécurité s'en occuperait. Nolan n'avait plus à s'occuper de ça pour l'instant.
La jeune femme avait remis sa veste et dans le fond ça n'était pas plus mal, bien qu'en même temps elle aurait pu rester comme elle était ça n'aurait plus rien changé à la situation. Elle semblait bouleversé et surtout elle s'excusa auprès de Nolan quand celui-ci s'approcha d'elle. "- T'as pas à l'être." il venait de la tutoyer mais d'une certaine façon pour lui c'est plus facile de parler de cette manière. Peu être qu'elle n'aimera pas et se sentira mal, au pire si elle lui dit il reprendra le vouvoiement tant pis. "- Ce mec est un gros con ! Mais ça va aller t'as l'air toute chamboulée. Tu veux que je t'appelle un taxi ?" autant être utile jusqu'au bout, après tout. En tout cas elle semblait vraiment chamboulée et pour Nolan voir une fille comme ça n'était pas dans ses habitudes alors il était un peu paumé lui aussi. Il savait bien qu'elle n'avait pas allumé le client, il l'avait bien vu, elle buvait tranquille au bar, elle n'avait donc rien à se reprocher. Et si elle pensait que ça venait de son chemisier blanc et bien elle se trompait, plein de clients et clientes venaient habillés de cette couleur et ça n'avait jamais fait sortir le loup du bois, c'était même habituel de voir des clients en blanc. "- Tu veux boire un truc ? tu peux aller te poser dans mon bureau cinq minutes si tu veux." Nolan ne lui proposait pas ça pour la coincer dans son bureau, mais uniquement pour lui permettre d'être au calme, elle y serait sans doute plus au calme que dans les toilettes par exemple. Un peu ennuyé il posa doucement sa main sur l'épaule de la jeune femme pour montrer un peu de compassion espérant qu'elle ne prendrait pas ce geste pour une agression.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 20
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Lun 12 Fév - 21:04

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Je pensais que venir dan un bar comme celui-ci changerais et me permettrait de voir la vie autrement ce soir. J’aurais juste voulu vider ma tête pour pouvoir dormir tranquille et ne plus refaire ce cauchemar qui m’avait hanté pendant des années à la mort de mes parents, puis avait disparu comme par magie… Mais la magie ce n'est pas éternelle, il avait réapparu ce matin. Ma veste sur les épaules n’arrivait pas à calmer cette sensation de froid. La panique en était sûrement la cause. Lorsque le jeune homme revint près du comptoir, je m’excusais. Je n’avais pas pour habitude de créer ce genre de situation et surtout que pour un patron, je pouvais être mal vu comme cliente à la suite de ça.
- T'as pas à l'être. Me répondit-il en s’approchant.
-Merci, pour ne pas m’en vouloir et pour m’avoir aidé.

J’avais relevé qu’il m’avait tutoyé, mais ce n’était pas pour me déplaire. Mais ce ne fut pas la chose la plus importante. Mes yeux recroisèrent les siens. Mes tremblements s’arrêtèrent. Je ne pouvais expliquer ce que je ressentais quand je tombais dans son regard et cela me perturbait.
"- Ce mec est un gros con ! Mais ça va aller t'as l'air toute chamboulée. Tu veux que je t'appelle un taxi ?"
Je souris. Il était prévenant. Avec le regard qu’il avait lancé à l’homme, tout à l’heure, j’aurais plus pensé qu’il m’aurait moi aussi mise à la porte. Quoi que sa demande à propos du taxi était peut-être une mise à la porte.
-Je suis un peu secoué, je n’ai pas vraiment l’habitude. Je ne suis pas du genre à m’attirer des ennuis habituellement. Je parlais trop… Le choc… Le stress de ses yeux qui me fixait… Merci c’est gentil, mais j’ai ma voiture… Si jamais tu veux que je m’en aille, je comprendrais..

Il me demanda si je voulais boire quelque chose ou me poser dans son bureau cinq minutes. Il faisait ça pour que je me mette un peu au calme et reprenne mes esprits. Mais comment lui dire que je préférais rester là. Il ‘était dans la même pièce que moi et au moins j’étais en rassuré personne ne viendrait m'ennuyer. Il avait posé sa main sur mon épaule délicatement. Un frisson me parcouru , ce n'était pas de la peur mais plutot un frisson de surprise. Je fus étonné de ce geste mais j'aurais aimer qu'il dure plus longtemps. Mon corps se rechauffa. Cet homme se voulait rassurant et voulait m'aider.
-Je ne peux pas boire si je dois reprendre la voiture… Même si un autre verre me ferait du bien.
Je me demandais si je devais jouer la carte de l’honnêteté avec lui. Et puis en usant rapidement le pour et le contre, je me dis que je ne reverrais peut-être jamais ce type. J’ajoutais alors :
- Et je suis plus en s sécurité ici , près de toi , si tu reste dans les parages, je m'apelle Sasha.
Je ne savais pas si mon prénom l'interessait mais j'aurais aimé savoir le sien alors il fallait bien que je lui donne le mien, en plus de ça après avoir réfléchis je passais peut être pour la fille super naÏve.. Mais tant pis , j'avais finis ma phrase avec un petit sourire. La peur était enfin parti, au final peut être que ma soirée n’allait pas être si mauvaise.



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mar 13 Fév - 11:36
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Nolan n'avait pas à lui en vouloir, après tout elle ne l'avait pas cherché ce mec et puis encore si elle l'avait cherché justement il ne l'aurait pas laissé faire malgré tout, tout simplement parce qu'elle avait dit non. Et chez lui un non d'une femme c'est sacré. Nolan a beau aimé avoir une nouvelle femme dans son lit aussi souvent que possible jamais il ne forcerait l'une d'entre elle à coucher avec lui. Il est respectueux même s'il est volage et pas du tout du genre fidèle. Pourtant ce n'est pas son éducation qui l'a rendu compte ça, juste qu'en grandissant il a appris à respecter les gens peu importe leur sexe, pour lui c'est totalement normal. "- C'est normal, il avait pas à agir comme il l'a fait. J'ai horreur de ce genre de mec." c'était donc tout à fait logique qu'il agisse et qu'il le mette dehors. Après tout ce n'est pas bon pour la réputation de la boite si on laisse agir un type dans son genre sans rien lui dire. Ce serait la porte ouverte à n'importe quoi d'autre et de pire encore.

Nolan ne comptait donc pas la mettre dehors mais bien sur lui laisser le temps de se remettre de ses émotions. Il n'espérait pas non plus qu'elle porte plainte ou qu'elle aille raconter ce qui c'était passé dans sa boite, ce n'était pas bon pour la réputation du lieu alors il était prêt à faire tout ce qu'il fallait pour qu'elle reparte l'esprit tranquille. "- D'accord. Pas de problème. Non non tu peux rester t'en fait pas." et puis Nolan continua à se montrer gentil espérant simplement qu'elle arriverait à se remettre parce que c'était un peu flippant. Ce n'était pas non plus dans ses habitudes de jouer les chevaliers servants mais c'est vrai que cette jeune femme était franchement mignonne et c'était gratifiant de lui venir en aide. De plus Nolan savait aussi que sa particularité physique jouait en sa faveur, cette anomalie au niveau de ses yeux ça rendait toujours les femmes curieuses, souvent on lui posait la question de savoir s'il avait des lentilles pour justifier cette différence de couleur. Mais ce soir c'était le cadet de ses soucis même si à un moment donné il avait bien remarqué qu'elle semblait elle aussi intrigué. Sans doute pour cette raison qu'il lui proposa un verre. Et bien sur la réponse de la jeune femme ne se fit pas attendre. "- Non mais je ne parlais pas forcément d'alcool, on a aussi d'autres choses et je peux même te proposer un café si tu veux." Oui, Nolan ne voulait pas la souler pour lui faire oublier ce fâcheux épisode. Il lui proposa aussi d'aller dans son bureau pour se mettre un peu à l'écart le temps qu'elle reprenne ses esprits. Mais visiblement elle semblait aller déjà mieux et ce n'était pourtant pas le fait qu'il ait posé sa main sur l'épaule de la jeune rousse, ça il en était certain. "- D'accord, comme tu veux Sasha. Moi c'est Nolan et je reste dans les parages promis." Nolan lui fit un léger sourire avant de retirer sa main, ne voulant pas non plus passer pour un gros lourd. En tout cas elle semblait quand même aller mieux, c'était donc positif pour Nolan et pour la réputation de la boite. "- Par contre dit moi tu as des amis dans le coin ?" si elle n'était pas venu seul, peu être que Nolan pourrait essayer de retrouver ses amis afin qu'ils la réconforte un peu.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 20
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Mar 13 Fév - 12:35

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Visiblement, le patron du bar ne m’en voulait pas. Pour lui, c’était normal l’homme n’avait pas à agir comme cela et il détestait ce genre d’homme.
Moi aussi. Je n’avais pas vraiment l’habitude de ce genre de rencontre. Les hommes que je côtoyais au quotidien étaient gentils, simples et surtout, ils étaient respectueux. Mais comme par hasard le soir où j’ai besoin de changer d’air cela se passe mal.

Je n’avais pas vraiment envie de rentrer, mais je me sentis obliger de vérifier qu’il s’agissait aussi du cas du patron. Après tout, j’avais mis le bazar. Je n’allais sûrement pas le raconter aux autres, surtout a mon oncle, il risquait de débarquer et malgré son éternelle gentillesse il ne valait mieux pas le voir en colère. Et je n’avais pas envie qu’il sache que j’étais venu. La raison pour laquelle j’étais ici risquait de provoquer des heures de discussion et peut être même des larmes et il était hors de question que cela recommence avec mon oncle. Il n’avait pas à subir encore ça. Le jeune homme me confirma que je pouvais rester.

Lorsque le barman me proposa un verre, j’avais pensé à de l’alcool du coup, j’avais décliné, sans réellement être très honnête, si j’avais eu quelqu’un pour me ramener, je pense que j’aurais repris un whisky que cette fois, j’aurais bu lentement. Mais celui-ci me répondit qu’il ne parler par forcement d’alcool, qu’il pouvait me servir aussi un café ou autre chose.
-En fait je reprendrais bien un whisky glace… J’avais baissé la tête comme si je m’en voulais, car ma demande n’était pas raisonnable. Je pourrais trouver un moyen de rentrer et je viendrais chercher ma voiture demain.
J’avais besoin de sentir décompresser, et je n’avais pas envie d’un café, je dormirais sûrement mieux après un autre verre qu’après un café.

Je n’avais rien à perdre en lui répondant que je préférais rester ici, car il était dans les parages et que je me sentais rassuré. Après tout, c’était la vérité. Même si cela ne changerait rien à sa vie à lui, moi je ne me voyais plus trainer dans un bar sans être accompagné.
Il m’annonça son prénom. Donner le sien avant marche toujours. Nolan. Je le regardais me sourire et sentis sa main se retirer, je fus presque déçue qu’il la retire si vite. Je souris pour cacher cette petite déception en regardant encore une fois son regard.. Je n’arrivais pas à trouver ce qu’il avait de particulier, si c’était la couleur, ou alors ce qu’il cachait. Ce que Nolan avant dans son âme. J’avais envie de le découvrir.
Qu’est-ce qui m’arrivait ?
-Par contre dit moi, tu as des amis dans le coin ? Me demanda-t-il.
Je fis un signe de négation de la tête.
-Non, je suis venue seule.. J’avais besoin de changer d’air.
Je ne voulais pas accaparer le temps de Nolan, ni le déranger dans son travail. Du coup, je lui répondis :
-Tu sais, tu n’es pas obligé de devoir rester ici avec moi. Continu ton travail, je m’en veux déjà assez d’avoir pris de ton temps alors que tu travailles.
J’étais sûrement trop bête de dire des choses comme cela, mais j’avais besoin qu’il sache que je n’étais pas là pour le déranger. Et que je n'étais pas un boulet. Je n'étais visiblement pas capable de trainer dans un bar seule, ni de me défendre, mais je ne voulais pas l'importuner.



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mar 13 Fév - 13:23
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Non, Nolan ne voulait pas la mettre dehors, du moins pas tout de suite. Elle avait ce petit quelque chose qui faisait qu'il avait encore besoin de la regarder. Et puis en plus il n'arrêtait pas de se demander si elle était vraiment majeur parce qu'avec sa réaction, et puis le fait de la voir de beaucoup plus près, il doutait en faite et ce n'était pas franchement une bonne chose. Admettons qu'elle ne soit pas majeur et qu'elle ait été agressé par ce type dans sa boite, ça aurait pu être un véritable cauchemar pour Nolan. Donc au fond de lui il espérait juste qu'elle paraissait jeune et rien de plus. Il fut surpris par le fait qu'elle lui demanda un autre verre d'alcool même si c'était lui qui lui avait proposé. Il la regarda l'air interrogateur avant de lui dire de vive voix. "- T'es sur ?" oui il voulait être sur qu'elle savait exactement ce qu'elle voulait et non qu'elle demandait ça sous l'incertitude, tout simplement parce qu'elle était encore sous le choc. Il lui avait bien expliqué qu'il pouvait lui proposer autre chose, y'avait même des jus de fruits pour les cocktails donc c'était pas un soucis pour lui. Une fois qu'elle lui confirma il passa la commande au barman qui était de l'autre côté du bar et qui travaillait toujours lui.

La jeune femme se nommait Sasha et Nolan n'eut pas d'autre réaction en tête que de se dire qu'elle portait bien ce prénom qui était assez mixte mais qui franchement pour le coup allait bien à la jeune femme. Et bien sur il lui donna le sien sans même réfléchir. Elle lui confirma ensuite qu'elle était venue seule et donc qu'il n'aurait pas d'ami à elle à essayer de faire venir. Dans un sens cela l'arrangeait parce que ce n'est pas toujours facile avec le monde et le bruit de retrouver quelqu'un surtout quand on ne le connait pas. Mais dans l'autre c'était ennuyeux il ne pouvait pas l'abandonner là toute seule jusqu'à ce qu'elle décide à partir.
Et puis elle s'excusa une nouvelle fois et Nolan sourit de plus belle. "- Tu sais l'avantage quand on est le patron c'est qu'on fait un peu ce qu'on veut." cela ne voulait pas dire qu'il allait rester avec elle mais disons qu'il n'avait aucune obligation de rien vit à vit du personnel qui était son personnel. Oui, Nolan se la joue un peu parfois et comme il a déjà oublié ses principes le naturel revient au galop. C'est à dire qu'il est un peu dragueur là en plus de se montrer prétentieux. Mais bon, quand on a une jolie jeune femme comme elle à proximité et qu'en plus le charme semble agir pourquoi s'en priver.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 20
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Mar 13 Fév - 14:10

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Je savais pourquoi ce soir, j’avais eu besoin d’un verre. Et on va dire que le premier avait été un peu bu précipitament. Je n’avais même pas eu le temps de sentir l’effet désiré que j’attendais de ce verre. J’avais juste bu pour essayer de ne plus ressentir la peur de cet horrible mec qui avait voulu me ramener cher lui. Et du coup , ce n’était pas un café dont j’avais besoin, mais bien d’un verre. Je savais que je ne tenais pas vraiment l’alcool et que souvent mes amies appréciaient ça, car je faisais le taxi. Et avec la fatigue de la nuit dernière ,je ne tiendrais peu être pas après ce second verre, mais lorsque le barman me demande si j’étais juste, je réponds en hochant la tête pour dire oui , puis attrapais mes clefs de voiture, les posa sur le comptoir et les glissa vers lui.
-Prends les, comme ça pas de risque que je reprenne le volant et je viendrais les récupérer demain.
Sasha qu’est-ce que tu fais, mon inconscient me hurlait dessus d’avoir fait ça. Le but n’était pas que je revois cet homme. Mais d’un autre côté, cette idée ne me déplaisait pas. Et puis lui confier mes clefs me permettrait d’être sûr que même sur un coup de tête, je ne conduirais pas. Une des peurs que j’avais depuis toute petite était bien celle-là. L’accident d voiture.
Si jamais un jour, j’avais un accident s'il y avait des victimes, je m’en voudrais à vie. Je ne pouvais pas me permettre de répéter les actes qui m’avaient détruite à cette époque.

Je n’ étais pas dupe, quand je vu Nolan faire signe au barman de l’autre cote pour me servir un verre. Toutes les filles accoudées à ce fameux comptoir n’attendait qu’un signe du charmant jeune homme pour exaucer le moindre de ses désirs. Il était beau, voir même totalement canon, et son regard n’en parlons pas. Mais je ne pouvais pas m’attacher à ce genre d’homme. En voyant les filles le regarder comme cela, je me doutais qu’il était un homme à femmes. Et il avait déjà sûrement choisi sa prochaine victime. Peut être que lui aussi il ramenait des femme chez lui pour le dernier verre. Une chose me rassura. Il était respectueux, si elle lui disait non, je ne pense pas qu’il insiste. Mais il aimait sûrement jouer de son charme. En tout cas, je ne peux pas dire qu’il ne m’atteignait pas.

Lorsque je m’excusais encore, il ajouta que l’avantage d’être le patron, c’est qu’on faisait ce qu’on voulait. Je me demandais s'il allait donc rester avec moi jusqu’à mon départ.
-Et puis même si tu n’étais pas patron.. Je ne pense pas qu’on puisse te refuser quelque chose.. dis-je en jettent un oeil amusé vers les femmes près du bar, en tout cas elles , elles ne te refuseraient rien. Je souris en reposant mon regard sur lui avec de boire une gorgée du whisky qui venait d’arriver devant moi. Il faut dire que je n’étais pas sûr que je refuserais aussi.
Je n’étais pas du genre à m’enticher des bad boy mon oncle n’apprécierait pas trop déjà si il savait que je parlais à un homme dans ce bar. Mais Nolan n’était pas comme les autres, je le sentais. J’en étais convaincu. Mon regard ne pouvait s’empêcher de chercher le sien…Je me comportais bizarrement , je ne savais pas si c'était l'envie d'en savoir plus sur Nolan ou alors la mauvaise journée qui me faisait parler comme ça. Mais j'étais à l'asie avec un homme que je ne connaissais pas il y a 1heure.



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mar 13 Fév - 14:41
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Elle lui confirma donc qu'elle voulait bien un autre verre d'alcool, donc Nolan passa la commande pour elle et laissa son barman s'en occuper pour l'instant. Parce que lui était toujours du côté des clients et ne semblait pas vouloir reprendre sa place maintenant. Il fut super surpris quand elle sortit ses clefs de sa poche pour les déposer sur le comptoir lui faisant bien comprendre qu'elle les lui confiait. "- Waouhh et bien t'as peur de rien toi !" et sur le coup c'est bien tout ce qui sortit de sa bouche, pour ça qu'il ajouta histoire de ne pas perdre la face devant elle "- Et tu comptes venir les rechercher quand ? mais au pire tu sais tu peux les garder dans ta poche et ne pas prendre ta voiture, suffit juste que je t'appelle un taxi." comme il lui avait proposé un peu plus tôt d'ailleurs. Mais Nolan approcha sa main des clefs qu'elle avait posé sur le comptoir, comptant bien les prendre avant que quelqu'un ne les dérobe. Si elle changeait d'avis d'ici à ce qu'elle parte il pourrait toujours lui rendre. C'est donc les clefs en main qu'il regarda le verre de la jeune cliente lui être servit et cette dernière s'y intéresser de près.

Et quand elle repris la parole pour lui parler, Nolan tourna la tête quelques secondes dans la direction qu'elle lui montrait et sourit, satisfait de voir que quelques clientes semblaient s'intéresser à lui. Et même si ce n'était pas ce soir qu'il allait les draguer il savait qu'il pourrait y revenir. D'ailleurs, elles devaient s'intéresser à elle justement parce qu'il parlait avec Sasha, en général ça suscite toujours beaucoup d'intérêt un beau mec en pleine discussion avec une jolie femme. Sasha plaisait vraiment à Nolan et si elle n'avait pas manqué de se faire agresser comme c'était le cas ce soir il serait déjà en train de la brancher, frôlant son bras ou sa main, lui disant des trucs que les nanas aiment bien entendre. Il serait en train de flirter et très clairement. Alors que pour l'instant il ne faisait qu'échanger des regards avec elle tout en discutant un peu mais de choses plus sérieuses. il haussa les épaules et dit l'air un peu gêné "- Ouais... peu être..." même si intérieurement il savait qu'il pouvait en brancher une sans aucun soucis il ne voulait pas non plus qu'elle pense qu'il était de ce genre là. Parce que c'est elle qu'il aurait bien aimé brancher et malgré le fait qu'il doutait toujours de son âge il ne pouvait pas se retirer cette idée de la tête. Elle est belle et en détresse et Nolan aimerait bien la réconforter mais d'une toute autre manière. Sauf qu'il sait bien qu'il ne peut pas le faire, mais il ne peut pas maitriser son regard qui n'arrête de revenir à elle quoi qu'il fasse. Et même s'il donne l'impression de vouloir s'assurer qu'elle va bien en fait c'est pas ça du tout. Et Nolan finit par faire un nouveau signe à son barman afin que celui-ci lui serve un verre à lui aussi, parce qu'il en a bien besoin.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 20
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Mar 13 Fév - 15:12

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Alors que je déposais les clefs sur le comptoir pour lui confier ,Nolan se mit à me dire que je n’avais peur de rien. Non effectivement, moi-même, je ne comprenais pas pourquoi je lui avais donné. Mais je savais que si jamais il arrivait quelque chose, au moins ma voiture était en sécurité. Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais confiance en lui. Et vu la voiture que j'avais, il n'oserait même pas monter dedans. Enfin, j’appellerais un taxi au moment de rentrer, je le savais, mais comment expliquer au beau blond devant moi que j’avais peur de réagir sur un coup de tête et de partir au volant de ma voiture. Enfin, j’avais surtout peur d’un accident. Donc, non, je n’avais pas peur de rien. J’avais peur de ça. J'avais toujours promis à mon oncle de ne pas conduire alcoolisé et surtout dans ses cas-là de ne pas faire de bêtises. Cela me donnerait aussi une bonne occasion de revenir.

Lorsqu’il me demanda quand je comptais venir les chercher, je me demandais si je ferais pas mieux de partir de suite et aller m’enterrer dans mon trou de petite souris, ce mec allait me prendre pour une folle.
Il précisa que je pouvais les garder et qu’il pouvait appeler un taxi comme il me l’avait proposé avant. Je ne savais pas si lui expliquer serait une bonne chose, mais folle pour folle… Je n’eu pas le temps d’expliquer qu’il prit les clefs. J’avais retiré mes mains avant que les siennes ne prennent les clefs, pourtant, j’aurais aimé ressentir le contact de sa peau sur la mienne.

Mon verre arriva et bien heureusement, vu la manière dont je m'enfonçais auprès de ce jeune homme.
Nolan regarda la direction que je lui montrais d’un coup d’œil. Il sourit. Visiblement, ma remarque n’était pas si anodine, il savait que je n'avais pas tord. Il haussa les épaules :
-Ouais… Peut-être…, me répondit-il.
-Peut-être ? Dis-je surprise. Nolan était en train de commander un verre pour se joindre à moi. Je le regardais amuser. Tu rigoles.. Je te mets au défi d’aller voir une femme actuellement dans ce bar et lui demander son numéro, elle te le donnera, j'en suis sûre et peux être même que tu peux lui demander plus…
Je m’étais emporté. Je bue une gorgée pour faire passer tout ça.
-Tu es patron du bar et plutôt bel homme, tout les jours, tu dois voir des filles comme moi et les faire tomber dans tes bras. Le taquinais-je.
Je le regardais amuser en faisant tourné le glaçon dans mon verre.

Je ne savais pas si mes paroles allaient être bien prise, mais je n’avais pas envie de garder ce froid du début de soirée entre nous. Je voulais qu’on se détende et surtout qu’il voit que je ne suis pas qu’une pauvre fille en blanc que les hommes peuvent blesser. Du coup le taquiner un peu pourrait peut être aider.




Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mar 13 Fév - 16:31
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Ce n'est pas dans ses habitudes de boire au travail, sauf pour accompagner un client fortuné qui dépense beaucoup, c'est juste une histoire de business. Mais là, ce soir il a besoin de boire parce que la jeune femme le déstabilise quand même pas mal. Elle a beau être en détresse, enfin du moins l'avoir été, maintenant elle semble aller beaucoup mieux et la manière dont elle s'adresse à lui lui montre presque qu'elle n'a pas peur de lui rentrer dedans. Nolan sourit bêtement alors qu'elle le met au défis d'aller récupérer un numéro de téléphone. Et Nolan lui dit tout en la regardant, bien dans les yeux. "- Tu me le donnerais toi pour être sur que je te rende bien tes clefs ?" de toute façon il lui rendrait ses clefs, c'est certain avant qu'elle ne monte dans le taxi ou même après, un autre jour peu importe. Elle ne c'est pas exclu de l'équation de son défi, alors Nolan essaie juste de voir jusqu'où elle est prête à aller.
Elle a raison en plus, des filles comme elle il en voit tous les jours et bien souvent il les fait tomber mais pas forcément tous les jours. Il n'est pas l'homme d'une seule femme mais n'est pas non plus du genre à coucher tous les soirs. Parfois il a aussi besoin de repos et de solitude. Et après avoir bu un peu de son verre Nolan la regarde l'air étonné et lui dit. "- Ben quoi, t'es bien une de ces femmes dans le bar..." c'est sur qu'elle va lui rire au nez et lui préciser qu'elle parlait des autres femmes pas d'elle, mais bon, au moins il aura essayer.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 20
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Mar 13 Fév - 16:51

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Je l’avais mis au défi de demander à n’importe quelle fille du bar son numéro et j’étais persuadé qu’elle lui donnerais et peut être même plus. Je savais ce qu’aimaient les femmes, j’en étais une… Enfin peut-être pas encore tout à fait.. Mais un homme comme lui plaisait énormément. Il était grand, bien bâti et charismatique. Ses cheveux blonds étaient parfaitement positionnés et son regard compliment captivant. Il était le bad boy qu’on aimait nous voir abordé un soir comme l’homme m’avait aborder plutôt, avec le respect en plus.

Je ne savais pourquoi j’avais lancé ce pari, mais celui-ci me demanda si moi, je lui donnerais mon numéro pour être sûr qu’il me redonne mes clefs. Je me mis à rigoler. J’adorais sa technique de drague, mais il n’avait pas encore vu ma voiture. J’ajoutais qu’il devait en croisé tout les jours des filles comme moi et les ramener chez lui-même peut-être. Je n’avais pas dit cela comme ça, mais je l’avais pensé et avais même été un peu jalouse de ses filles. Qu’elles aient son attention.

Je le regardais d’un air étonné, après tout, il me demandait mon numéro. Il me précisa que je n’étais aussi une des femmes de ce bar. Exact.
-Bien vu. Mais je pense que tu me les rendras. J’en ai la certitude, je ne te vois absolument pas au volant de ma voiture. Quoi qu’avec un petit chihuahua peut-être, faudrait penser à t'en offrir un. J'avais annoncé tout ça avec un sourire taquin au lèvre. Je repris mon sérieux. Mais je parlais d’une autre que moi…
Je le regardais droit dans les yeux et essayai de ne pas céder au charme de son regard. Je ne sais pas pourquoi, mais j’étais persuadé qu’il n’était pas tout à fait que ce qu’il montrait au gens. Il avait un physique magnifique et un caractère bien trempé, il le fallait, mais j’avais l’impression qu’il était plus que ça. Je me trompais peut-être, mais ses yeux étaient plongés dans les miens, et mon cerveau ne réfléchissait plus.
-…À moins que mon numéro t’intéresse réellement pour autre chose que les clefs de ma voiture…
J’allais me prendre le plus gros râteau de ma vie, mon cerveau le sentait, mais mon cœur lui pensait que je me devais de lui dire, ce mec m’attirait et je ne savais pas pourquoi… Mon assurance me déstabilise et lui me faisait totalement perdre l'esprit, est)ce que c'était le fait qu'il m'avait aidé ou juste qu'il me plaisait..?



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mar 13 Fév - 17:03
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Nolan l'avait tout simplement pris au mot, elle était tout à côté de lui, elle lui plaisait et puis c'était quand même plus pratique de trouver ce genre d'excuse pour récupérer son numéro. Il fut étonné de ce qu'elle lui dit à propos de sa voiture et même un peu curieux. Est-ce qu'il s'agissait d'une voiture de riche ou bien d'un véritable tas de boue ? ce qu'elle venait de dire aiguisait un peu sa curiosité. "- Pourquoi t'as une bagnole de bourge ?" Nolan n'avait pas pu s'empêcher de lui poser la question, tout en sortant les clefs de sa poche d'ailleurs, histoire de voir ce qui était noté sur le porte clef. Souvent la marque de la voiture est noté dessus mais c'est vrai qu'il est difficile de deviner le modèle juste avec le porte clef. Ce qu'il venait de dire pouvait choquer mais lui roulait en voiture normale. Rien qui tapait à l'oeil, juste une voiture qui lui plaisait à lui et qui à l'usage ne lui pompait pas tout son fric. Sans oublier qu'en prime il roulait aussi parfois en moto, et là c'était différent, il aimait les belles motos. Puis il prit un air faussement surpris et ajouta "- Ah ouais j'aurai pas deviné." bien sur il la taquinait, mais en même temps il ne disait pas non à avoir son numéro. Pour quelle raison ? l'excuse des clefs de voiture n'était pas terrible et puis ce n'était pas son genre de rappeler une fille sauf si c'était pour la mettre dans son lit, mais en général il n'avait même pas besoin de l'appeler, il la branchait là où il était et puis le tour était joué. Nolan n'était pas du genre à courir après une fille plusieurs jours d'affilés, si ça ne marchait pas le premier soir il abandonnait. Ou bien alors il fallait vraiment qu'elle soit exceptionnel.

Suite à ce qu'elle ajouta Nolan plongea son regard dans le sien et dit simplement "- Peu être... peu être pas..." laissant planer le doute. Il savait qu'il ne devait pas boire plus de trois verres dans une soirée parce que sinon il se laissait un peu trop débordé par ses propres sentiments. Mais là ce soir il ne risquait rien, c'était elle qui buvait et d'ailleurs il se souvins qu'il ne devait pas la laisser boire plus même si comme elle l'avait dit elle rentrerait en taxi. Il ne voulait pas qu'elle finisse soule et que quelqu'un profite d'elle. "- A ton avis ?" en plus de la regarder bien dans les yeux il avait à présent ce sourire taquin qui laissait penser tout un tas de choses à son propos.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 20
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Mar 13 Fév - 17:26

Le verre de trop

Nolan et Sasha






J’avais ri lorsqu’il m’avait parlé des clefs de voiture, je l’avais deux secondes imaginé avec ma voiture. Je pense que cette image me hantera toute ma vie, il aurait perdu toute sa virilité. Il me demanda si j’avais une bagnole de bourge. Je fus surprise qu’il eu penser en premier lieu à l’argent. Il sortie les clefs de la voiture. Surement pour voir la marque de celle, mais je n’avais qu’une photo de mes parents dans un porte clef transparent et et une médaille de saint Christophe que ma mère avait dans sa voiture. Je l’avais attaché à mes clefs après leur accident. Mon regard se posa sur les clefs. une vague de triste me parcouru, je me souvins alors que j'étais venu dans ce bar pour oublier ce cauchemars.. Je bus une gorgée et revins vers Nolan.

-Je ne parlais pas de la valeur du véhicule, mais j’ai une mini cooper rouge que mon oncle m’a offert quand j’ai eu mon permis, mais les housses de siège avec des papillons dans les tons roses iront parfaitement avec ton teint. Mon sourire taquin revint sur mes lèvres.

Il prit un air surpris qui ne pouvait être plus faux lorsque je lui dis que je parlais des autres filles pas vraiment de moi. En meme temps je m’étais un peu fait prendre à mon propre piège, j’aurais aimé le voir se prendre une veste par une fille pour voir si son assurance prendrais un coup mais d’un autre cote, je ne voulais pas qu’il vire la fille du bar. Le fait qu’il me demande le mien m’avait fait enrouement plaisir. Je ne pensais pas vraiment l’intéresser, et il l’a dit, c’était juste pour les clefs. Mon regard dans le sien, je lui avais demandé si c’était vraiment pour la voiture. Au fond de moi, j’espère un non..

Il me regarda et ne me lâcha pas du regard. « Peu être, peu être pas… » Il laissa le doute s’introduire dans notre conversation. Je piquais du fard. « A ton avis ? » En plus de son regard dont j’étais totalement éprise, il avait ce sourire taquin aux lèvres. Je me surpris à regarder ses lèvres.
Je repris mes esprits et vidai mon verre.
« A toi de me le dire.. »
Mon verre était vide, je n’avais plus vraiment de raison de rester, a moins de recommander un autre verre, je n’avais qu’un seul billet, donc pour les verres, c’était fini. Je relevais les yeux vers le magnifique jeune homme qui se tenait en face de moi. Son regard m’attira immédiatement.



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mar 13 Fév - 17:41
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Nolan n'insista pas vraiment sur le porte clef, cherchant juste à savoir si la marque ou le logo du véhicule s'y trouvait. De toute façon chacun fait ce qu'il veut avec son porte clef, par contre il aurait été ennuyé si par exemple il y avait quelque chose de bien plus personnel qu'une photo et une médaille, le genre de chose qu'on garde pour soit enfermé dans un placard par exemple et qu'on ne sort qu'en cas de besoin. Nolan a un ami qui a mis une vieille tétine de son fils à son porte clef et lui personnellement ça le dérange quand il le voit sortir ça. Il trouve que c'est dégueulasse même si d'une certaine façon c'est pour se souvenir de son gamin. Mais enfin bon chacun son truc et chacun ses gouts. Il l'écouta lui expliquer qu'en réalité ça n'avait rien d'une voiture de bourgeois mais plutôt la couleur et la manière dont elle était arrangé qui pourrait nuire à sa réputation. Nolan sourit en imaginant à quoi elle devait ressembler. "- Oh et bien tu sais le ridicule ne tue pas." et Nolan sourit de plus belle. Oui, il serait peu être à l'étroit dans une voiture comme celle-ci mais s'il avait vraiment besoin de se déplacer au diable le ridicule. Elle roulait bien avec elle alors. "- Et je suis sur qu'elle te va à ravir." l'idée n'était pas mauvaise, Nolan aurait même voulu la voir au volant de sa voiture avec des papillons sur les sièges.

Nolan ne savait pas si elle accepterait de lui filer son numéro et son petit jeu de séduction avait repris de plus belle et ce malgré le fait qu'elle n'était pas bien quelques temps plus tôt. Mais Nolan ne se serait pas permis de le faire s'il ne l'avait pas sentit en meilleure forme. "- La seule manière de le savoir c'est de me le donner. Tu veux le mien comme ça tu verras que je ne dis pas ça dans le vide." en plus ça pourrait lui être utile pour récupérer ses clefs et sa voiture si jamais il lui prenait l'envie de venir alors que la boite n'était pas encore ouverte. Et le pire dans tous ça c'est qu'il ne filait jamais son numéro à personne, du moins pas à une proie potentielle. Quand une fille avec qui il avait coucher lui demandait il lui expliquait tout simplement qu'il avait passé un bon moment avec elle mais que ça s'arrêtait là, qu'il n'était pas du genre sérieux. Elle avait un truc cette fille Nolan n'arrivait pas à savoir quoi mais franchement pour arriver à lui faire dire son numéro de téléphone fallait vraiment qu'elle soit spéciale.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 20
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Mar 13 Fév - 18:05

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Le beau blond ne posa pas de question sur le porte clef , ce qui me soulagea , je ne m’imaginais pas lui raconter tout de suite ce qui c’était passer dans ma vie. D'ailleurs, pourquoi "tout des suite", je ne pensais meme pas le revoir, je n'aurais donc pas à lui raconter. Il avait mes clefs de voiture, du coup, je le reverrais forcement. Son sourire en dit long, il avait lui aussi imaginé la situation. Selon lui, le ridicule ne tuait pas. J’aurais quand même aimer le voir, j’aurais bien rigolé, je pense. Mais d’un autre côté, il aurait été dans ma voiture, cette idée me plue. Mais celle de confier sa voiture à un inconnu était-elle la bonne? Il ajouta qu’il était sûr qu’elle m’allait à ravir. Mon sourire devint sincère, je fus touchée par ce compliment. J’aimais ma voiture, j’avais mis du temps à la choisir, après ma phobie à la simple idée de monter dans une voiture, il fallait trouver la bonne. Les housses étaient un cadeau de ma tante, cette voiture avait un lien sentimental visiblement, je m’en rendis compte en discutant avec Nolan.

Son « peu être , peut être pas » me mit le doute e ne savais pas trop sur quel pied danser , je lui avais donc répondu que c’était à lui de me dire, je sentais un petit jeu de séduction s’installer. J’aimais ça. Je n’avais pas peur qu’il devienne lourd, Nolan savait s’arrêter avant la limite, j’en étais sûre. Sa proposition de me donner le sien me fit froncer légèrement les sourcils d’étonnements. Il me proposait son numéro, je n’avais pas rêvé.
-On dirait qu’en fait, c’est moi qui les fait tous tomber ce soir, le taquinais-je par rapport au défi d’avant.
J’aimais son regard sur moi.

Je ne savais pas s'il avait remarqué mon verre vide, et plus je traînais à lui donner mon numéro plus on était en pleine discussion. Mon portable vibra. Je jetais un œil. Mon oncle m’avertit qu’il rentrerait tard. Je n’étais donc pas pressé.
-Et si je négocie avec le patron, que l'on trouve un arrangement, je pourrais avoir un petit cocktail dont on vente les mérites aux quatre coins de la ville ?
Moi aussi peut être que je pourrais avoir ce que je veux ce soir . Je lui souris de mon plus beau sourire, s'il acceptait, je resterais plus longtemps et je pourrais regarder ses yeux encore, et s'il refusait, ce ne serait que partie remise. Mais j’avoue que je n’ai pas envie de le quitter. Ma tête me dit que c’est irresponsable, mais mon corps tout entier, à avis d’être auprès de lui. Je n’avais jamais ressenti ça avant.



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mar 13 Fév - 19:33
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Nolan se sentait à l'aise à présent avec elle et vu qu'elle ne semblait plus dans tous ses états il pouvait se permettre d'être un peu plus joueur et cool avec elle. Il avait l'impression qu'elle ne crierait pas au loup si jamais il devenait un peu trop entreprenant, du moins il l'espérait. Mais de toute façon il était loin d'être certain d'en arriver là. Pour l'instant ils discutaient tranquillement et dans la bonne humeur. D'ailleurs Nolan n'arrêtait pas de sourire depuis qu'elle avait parlé de sa voiture et de l'air qu'il pourrait avoir s'il montait à l'intérieur. Lui s'en foutait un peu s'il avait l'air bête ou qu'il était ridicule. Mais c'est vrai que s'il y avait vraiment des papillons roses il aurait l'air ridicule et pas qu'un peu d'ailleurs.

Malgré ça, la conversation tourna sur la séduction et le numéro de téléphone qu'elle pourrait probablement lui donner pour récupérer sa voiture et puis Nolan lui proposa de lui filer le sien afin qu'elle comprenne qu'il était sérieux et qu'il ne se moquait pas d'elle. Et ce qu'elle ajouta l'étonna. "- Ouais possible, en même temps t'es charmante. Mais si je te le donne c'est pour t'assurer que tu récupérera tes clefs." Nolan ne voulait pas qu'elle pense qu'il lui filait son numéro de téléphone afin d'avoir un rencard avec lui. Même si c'était un peu la raison pour laquelle il l'avait dit, il ne voulait pas de ça, pas de cette façon. S'il devait se passer quelque chose entre eux ce serait ce soir ou peu être jamais. Nolan ne savait plus trop ce qu'il voulait en fait, ce qu'il pouvait faire avec elle ou pas.

Puis elle regarda son téléphone et suite à ça elle lui demanda si elle pouvait avoir un des fameux cocktail qu'ils servaient ici et Nolan fut un peu surpris. Et dire qu'elle ne voulait pas boire tout à l'heure quand il lui avait proposé. Bon, ça voulait dire aussi qu'elle passait un bon moment avec lui. "- C'est ton petit ami qui annule votre sortie ?" Oui Nolan avait besoin de savoir si le fait qu'elle demande un autre verre avait un rapport avec le message qu'elle venait de recevoir. De plus, si elle était déjà casé pas la peine d'insister. Nolan n'est pas du genre à piquer une fille à un autre mec juste pour une nuit, faire des embrouilles juste pour une partie de jambes à l'air très peu pour lui. "- Je sais pas pour le cocktail, t'es sur de vouloir un autre verre ? je voudrais pas que tu te soules juste parce que ta soirée ne s'est pas très bien passé." Nolan ne voudrait pas à avoir à rendre des comptes aux parents de la jeune femme, même s'il n'a pas vraiment regardé tout à l'heure il a bien vu la photo et en général ce genre de photo c'est les parents. "- T'es majeur au moins ?" voilà, c'était dit. Nolan l'avait regardé plongeant son regard dans le sien espérant que cela serait suffisant pour qu'elle réponse à sa question sans lui balancer en pleine face que ça ne le regardait pas ou qu'il ne pensait qu'à sa réputation. Mais il devait le savoir et ça faisait trop longtemps que ça lui trottait dans la tête.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 20
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Mar 13 Fév - 21:46

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Lorsque j’annonçais à Nolan que c’était moi qui les faisait tous tomber ce soir, il me répondit que c’était possible car j’étais charmante. Je ne pus empêcher mes joues de rougir à ce compliment. Il continua en précisant qu’il me le donnait pour m’assurer que je récupérerais mes clefs. J’avais confiance en lui, mais il était hors de questions que mon numéro sonne la fin de notre soirée. Il fallait que je trouve une parade. Je sortis un bout de papier de mon sac et notai mon numéro. Je lui tendis, mais cette fois, j’attendais qu’il prenne le papier directement dans mes mains.
-En cas d’urgence, dis-je en plaisantant et en lui faisant un clin d’oeil. Et je ne confierais pas mes clefs au premier venu crois moi.
J'insinuais là qu'il n'était pas comme les autres, il était différent. Je n'avais pas peur.

Mon téléphone sonna, un texto, je regardais et vis un message. Rien d’important. Je demandais alors un fameux cocktail au barman. Il avait l’air surpris. C’est vrai que j’avais changé d’avis, ce bar me plaisait, et lui aussi, et je n’avais pas envie que la soirée se termine. Il me demanda si c’était un message de mon petit ami qui annule notre rendez-vous. Cela le dérangerait-il si c’était le cas ?
-Jaloux ? Demandais-je un sourire taquin aux lèvres, j'attendais sa réponse. C’est mon oncle. Il rentrera tard, ne voir pas du tout, j’ai le temps pour rentrer ce soir. Voilà, tu sais tout, maintenant à toi de me dire : une copine ?
Je n’avais pas envie de passer par quatre-chemins, et je me doutais un peu de la réponse vu que depuis le début de la soirée les filles flirtaient avec lui.
Il ne savait pas pour le cocktail m’annonça-t-il. Il me redemanda, il avait peur que je me soûle pour oublier une mauvaise soirée.
-Je connais mes limites. Et c’est toute ma journée qui a été mauvaise tu sais, enfin jusqu’au moment où tu as sauté par dessus ce bar.
Pour ce coup-là, j’avais peut être été trop honnête, mais il n’avait pas tord, je ne devrais pas boire si je n’étais pas sur que ce soit pour une bonne raison. La question qui suivait, je ne m’y attendais pas.
-Tu me donnes quel âge ? Si tu penses que je suis mineure sers moi un cocktail sans alcool, sinon avec et je te dirais si il manque quelque chose ou si c’est en trop.
Je ne me serais jamais rendu dans un bar si je n'en avais pas l’âge, j’aurais été boire dans la réserve du restaurant de mon oncle. Je ne me serais jamais rendu dans un bar si je n'en avais pas l’âge, j’aurais été boire dans la réserve du restaurant de mon oncle. Je ne me serais pas non plus permise de jouer avec lui comme ça si j’étais mineure. Mais le voir un peu hésitant sur la question était assez comique. Je ne voulais déjà pas lui amener des ennuis tout à l’heure ce n’était pas pour lui en amener maintenant. Je me découvrais aventurière , je n'arriverais pas à l'être longtemps , ses yeux me fixiaent bien trop souvent et mon coeur était prêt à défaillir.



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mer 14 Fév - 10:01
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Nolan la regardait pendant qu'elle notait son numéro sur un papier, il était vraiment étonné parce qu'il ne pensait pas qu'elle lui donnerait. C'était vraiment trop facile en faite cette excuse des clefs pour avoir son numéro. Mais même sans ça il était certain qu'elle aurait fini par lui donner, tout simplement parce que son charme agissait sur elle il en était certain. Il avança sa main pour prendre le papier qu'elle lui tendait et fit ce qu'il fallait pour que leurs doigts se frôlent juste pour le plaisir de la sentir frissonner à son contact, d'ailleurs ce fut pareil pour lui. Une sensation qu'il n'avait pourtant pas l'habitude de ressentir de cette façon du moins. "- C'est pourtant ce que tu es en train de faire." il lui fit remarquer que justement c'était bien le premier venu d'une certaine manière. Il déposa le papier qui contenait le numéro de Sasha dans sa poche, celle où il y avait son paquet de cloque et son briquet et puis il s'avança un peu fouillant derrière le bar pour en ressortir une carte et un stylo, griffonnant son propre numéro de téléphone avant de la tendre la jeune femme. C'était la carte de la boite mais avec à l'arrière de celle-ci le numéro personnel du portable du patron. "- Juste au cas où" puis Nolan bu un peu de son verre.

Et comme le téléphone de la jeune femme sonna, Nolan lui demanda simplement s'il s'agissait d'un amoureux qui la contactait pour lui dire qu'il ne viendrait finalement pas la rejoindre puisqu'elle lui demanda suite à cela si elle pouvait avoir un cocktail. Donc il avait fait une déduction rapide. Il se mit à sourit, un grand sourire amusé quand elle lui demanda s'il était jaloux. Jamais de la vie, si cette fille avait un mec, Nolan s'effacerait tout simplement à moins vraiment qu'il ne la sente très intéressé par lui. Elle lui expliqua donc et puis ensuite lui demanda s'il avait une copine et Nolan répondit sans même réfléchir. "- Non, c'est pas pour moi." espérant quand même qu'elle comprendrait le genre de type qu'il pouvait être sans imaginer qu'il était attiré par les mecs, c'était déjà arrivé ça en plus.
Puis elle lui parla du moment mémorable où il avait sauté par dessus le bar et Nolan était assez fier de lui sur le coup et il ajouta "- Ouais, ça en jette hein !" ça ne lui arrivait pas souvent, mais dans ces cas là il passait par le passage le plus rapide et là en l'occurrence c'était par dessus le bar. Au moins les séances de sport lui avaient servit à quelque chose et même s'il prenait un risque au sautant comme ça pour sa jambe il l'avait fait sans réfléchir.

Puis Nolan lui posa la question qui fâche mais dont il avait besoin d'entendre la réponse, sans ça elle n'aurait pas son autre verre d'alcool. Il savait déjà qu'elle avait trop bu si elle était mineure mais en même temps ce n'est pas toujours évident avec les femmes de connaitre leur âge. Entre le maquille et les artifices parfois on a de mauvaises surprises. "- Je sais pas justement c'est pour ça que je te demande, j'hésite..." et il fit signe au barman de s'approcher et quand celui-ci fut tout près il lui parla à l'oreille de manière à ce que Sasha n'entende pas. Celui-ci regarda la jeune femme et fit un signe de la tête à Nolan avant de repartir préparer un verre. "- Je dirais que tu dois avoir tout juste 21 ans mais pas plus." ce n'est pas simple quand on parle d'âge avec une femme parce que parfois en prime elle se vexe. Et le barman revint avec le cocktail que Nolan lui avait demandé. A Sasha de voir s'il y avait de l'alcool dedans ou pas mais vu la réponse de Nolan il y en avait forcément.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 20
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Mer 14 Fév - 11:21

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Le jeune homme avait l’air étonné que je lui laisse mon numéro. A vrai dire, l’adrénaline aidait car j’avais vraiment envie de le revoir. C’était plus pour lui que pour ma voiture, je pense. Il attrapa le papier que je lui tendais et ses doigts frôlèrent les miens. Au contact de sa peau sur la mienne, un frisson me parcours, je me surpris à rougir en plus de cette sensation. J’avais remarqué que lui aussi avait ressentit quelque chose. Enfin c’était surement juste une impression je devais avoir rêvé. L’alcool me tournait peut être déjà la tête.
Je lui affirma que je ne donnais pas mon numéro au premier venu, il m’annonça que c’était ce que je faisais. Je ne voulu pas le contre dire mais non, il n’était pas le premier venu. L ‘homme de tout à l’heure aurait pu être appelé premier venu. Mais là, j’avais une impression que j’avais jamais ressenti, un sentiment de pléinitude et de confiance. Comme si je pouvais mettre ma vie entre ses mains et lui faire confiance aveuglement.
Nos mains se retouchèrent lorsqu’il me tendit une carte du bar où il venait de griffonner son numéro. Mon regard se plongea dans le sien à cet instant. « Juste au cas où » ajouta-t-il. Je ne savais pas si j’utiliserais sa carte mais une chose est sur, je ne pouvais plus me passer de ce regard.

« Jaloux? » Ma question le fit sourire. Il s’amusait de la situation mais n’avait pas répondu. Je n’avais donc pas ma réponse même si cette question était plus posé pour être taquin j’aurais aimé avoir une petite réponse. Il m’avoua que les copines c’était pas pour lui. Il n’était pas gay, cela se serait senti. Mais visiblement les relations à long termes ce n’était pas son truc. Je jetais un oeil vers les filles sur le côté et lui répondit en souriant : « C’est plus elles ton truc? » Je ne savais pas si la réponse me me plairait mais j’avais envie de savoir si moi , petite Sasha, je pourrais ne serais-ce qu’un peu l’intéresser.

Puis il me demanda mon âge, cela ne me dérangeait pas. Je lui demanda quel âge il me donnait , il me répondis qu’il ne savait pas , et que du coup il hésitait. La consommation d’alcool était autorisé depuis quelques années pour les jeunes à partir de 18 ans j’étais dans la légalité. Je le mis encore une fois au défi de me faire un cocktail avec alcool si il pensait que j’étais majeure et sans si j’étais mineure. il appela le barman et lui demanda une chose à l’oreille. Nolan m’annonça qu’il pensait que j’avais 21 ans mais pas plus. Je souris. Il me pensait plus vieille que mon âge.Pas de beaucoup.

Le barman arriva. Apres l’avoir remercier, je pris le verre et le porta à mes lèvres. Alcool , il avait raison. Du moment où j’avais mis le verre à mes lèvre jusqu’au moment où je parlais je n’avais pas quitter le regard de Nolan.
-J’ai 20 ans .. Enfin 21 cette année. Mais je suis majeure. lui dis-je en lui faisant un clin d’oeil. Ce cocktail est délicieux.



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Mer 14 Fév - 11:40
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Nolan se sentait bien plus à l'aise avec elle maintenant qu'elle avait retrouvé son assurance et son calme. Il la sentait même très réceptive à tous ce qu'il pouvait lui dire et surtout aux regards qu'il ne cessait de poser sur elle. Elle aussi avait de très beaux yeux et un regard envoutant. Son visage était fin et elle semblait avoir un corps parfait. Il c'était même demandé si cette fille n'était pas mannequin parce qu'avec un corps comme le sien elle pouvait entrer dans n'importe quel vêtement et très certainement que tout lui allait à ravir. Elle était mignonne voir même canon et elle intéressait de plus en plus Nolan. C'était même tout autre chose que de l'intérêt, même Nolan n'arrivait pas à le décrire. Le coup de foudre ce n'était pas pour lui, mais il était bien possible qu'il s'agisse d'un coup de foudre en réalité. Sauf que Nolan préférerait mourir que de se l'avouer. En plus si c'était juste pour coucher avec une fois ça n'avait aucun intérêt cette histoire de coup de foudre. Quoi qu'il en soit Nolan n'arrivait pas à expliquer les sensations qu'il ressentait en sa présence et encore moins les frissons qu'il avait ressenti par deux fois quand ils s'étaient à peine touché. C'est dingue ça, la première fois c'était lui qui l'avait fait exprès mais la seconde il ne l'avait pas vu venir et n'avait pas compris pourquoi il avait ressenti ça de nouveau. Cette fille, il avait juste envie de la protéger et de la garder avec lui jusqu'à la fin des temps. Mais la réalité était tout autre et Nolan ne pouvait pas se permettre ce genre de chose même avec une femme aussi séduisante et envoutante soit t'elle.

Nolan s'amusait de la situation, ne voulant pas montrer son trouble ou son désarroi et bien entendu il ne répondit pas à sa question. Nolan n'était pas jaloux de toute façon, pas encore avec elle du moins. Il se tourna pour voir de quelles femmes elle parlait et il revint vers elle tout en répondant. "- Elles, toi ! toutes sont dignes d'intérêt." bon là il faisait un peu son beau gosse qui les faisait toutes tomber mais dans un sens c'était bien ce qu'il pensait. Toutes les femmes méritaient qu'on s'intéressent à elle alors pourquoi s'arrêter à une en particulier. Bien que là pour le coup c'était bien Sasha la seule qui l'intéressait à ce soir.

Puis Nolan lui commanda son cocktail tout en essayant de deviner son âge. Quand il lui répondit et donc confirma qu'elle n'avait que 20 ans Nolan fut un peu déçu, elle était jeune quand même et il aurait quelques scrupules à la mettre dans son lit. Enfin quoi qu'il en soit, ils n'en étaient pas là et n'en arriveraient peu être jamais là, si Nolan retrouvait la raison ça n'arriverait jamais. "- Ca va je n'étais pas très loin." c'est tout ce qu'il trouva à dire, par chance il ne l'avait pas trop vieillit elle aurait pu lui reprocher ensuite. "- Oui. Tu pourras dire à tes amis que nos cocktail sont aussi bons qu'on le dit." oui rien n'est surfait dans la boite que Nolan gère, la réputation, la bonne réputation c'est en parti grâce à lui et aux efforts qu'il fait pour que tout se passe bien, que rien ne vienne entacher ça. Et les cocktails c'est aussi ce qui a fait la réputation de la boite mais pas uniquement.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 20
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Mer 14 Fév - 18:08

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Nos mains s’étaient approchées et touchées à deux reprises. J’avais déjà ressenti une chaleur inédite lorsqu’il avait posé sa main sur mon épaule.
Mais là.. La première fois que leurs mains s’étaient touchées, c’était Nolan qui en était à l’initiative. Mais la seconde, c’était moi. J’avais envie de voir si cette sensation et ce frisson avait été le fruit du hasard ou non. Ce ne fut pas le cas, nos mains se frôlèrent et se touchèrent. Je ne pus réprimer ce sentiment de bien-être et d’envie que me parcourus. Le bien-être du contact de sa peau contre la mienne, et le désir de rester, de prolonger ce contact et d’en avoir plus.. Je ne savais vraiment pas pourquoi je restais cela. Peut-être juste le fait qu’il m’avait sauvé.. Ou bien, j’ai flashé sur lui.
C’était ça avoir un coup de coeur ? Je ne connaissais pas du tout cette chose qui se tramait, mais je découvrais une sensation bizarre au creux de mon ventre quand nos regards se croisaient et lorsque nous nous touchions que je ne connaissais pas encore.

J’étais un peu jalouse du regard qu’elles posaient sur lui. J’aurais aimé ne l’avoir que pour moi. Cette idée m’avait traversé l’esprit avant que je ne me rende compte que ceci serait impossible. Je lui demandai si c’était elles sont truc, des filles qui draguaient tout ce qui bougeait, et elles avaient même parfois des tenues plus que voyantes, voir vulgaires… Il leur jeta un coup d’œil et reprit possession de mon regard. « Elles, toi ! Toutes sont dignes d’intérêt. » Moi ? J’étais digne de son intérêt. Mon cerveau tourna à cent à l’heure, ce n’était pas le genre d’homme à se poser tranquille à n’avoir d’yeux que pour une femme. Il aimait sûrement toutes les femmes tant qu’elles partaient le lendemain sans faire de vague.
Mon regard se posa sur mon cocktail. Mes doigts étaient posés sur le verre et le faisaient tourner un peu nerveusement. Pourquoi réagissais-je comme cela ? Je ne le connaissais pas ? Pourquoi ressentais-je ça ? J’avais envie de plus avec lui, je le savais, mais de quoi ? Lui ne voudrait peut-être rien. Je ne devais pas me faire des idées.

Je lui avouai mon âge, un instant, je crus voir qu’il avait l’air triste ou déçu dans son regard. Mais en façade, il resta le même. Il n’était pas très loin.
-Effectivement, mais tu sais l’âge n’est qu’un chiffre. j’aurais eu plus tu m’aurais dragué comme tu le fais avec certaines de ces femmes? Demandais-je avec un clin d’œil taquin.
Je n’avais pas envie que mon âge ou cette sensation qui naissait en moi m’empêche d’avoir une discussion avec et de savoir ce que lui avait envie.
Je savais que ses cocktails étaient les meilleurs, beaucoup de gens en parlaient des amis à moi aussi, mais il ne venait que rarement.
-Et qu’ils avaient raison pour le barman, ponctuais-je d’un sourire en coin.
Quitte à vouloir savoir ce qu’il voulait, je ne m’arrêterais pas. Son petit jeu de séduction fonctionnait, mais que voulait-il ? Qu’est-ce que moi, je voulais vraiment ?


Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Madison Cove :: Le petit Salon :: La Décharge :: Anciennes Discussions-
Sauter vers: