AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Le petit Salon :: La Décharge :: Anciennes Discussions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le verre de trop... (avec Nolan)

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar




Invité
Invité
Mer 14 Fév - 19:43
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Oui, Sasha était totalement digne d'intérêt aux yeux de Nolan, d'ailleurs elle devait bien s'en douter vu qu'il ne la quittait plus alors qu'il aurait pu depuis longtemps déjà l'abandonner et la laisser seule se débrouiller vu qu'il avait ses clefs maintenant.

Son âge aussi avait un certain intérêt pour Nolan, il avait certaines barrières qu'il se refusait à dépasser. Et par chance elle était à la limite, mais il est clair que sinon il l'aurait tout simplement renvoyé chez elle et n'aurait pas essayer de l'appeler ensuite comme il semblait vouloir le faire malgré tout. Et à la question qu'elle lui posa il eut du mal à répondre, parce qu'il la draguait déjà. Est-ce qu'elle ne s'en rendait pas compte ? leur petit jeu c'était pourtant bien de la drague pour lui. "- Tu aurais eu moins je t'aurais fait raccompagner chez toi." si avec ça elle ne comprenait pas qu'il la draguait déjà et bien Nolan n'avait plus qu'à aller se rhabiller et se coucher surtout. Il aurait perdu tout son charme en quelques secondes avec elle et ça lui aurait vraiment foutu un coup au moral. Il n'a pas envie d'être plus direct, rien que la manière dont il la regarde suffit à répondre à sa question mais visiblement elle n'a rien compris même si elle a fait un clin d'oeil ou qu'elle le taquine. "- Raison sur quoi à propos du barman ?" Oui, elle aiguise sa curiosité là, surtout que les barmans dans la boite y'en a tout de même un certain nombre. Alors ça l'intéresse de savoir ce qu'on pense des barmans, peu être de lui aussi il ne sait pas il espère bien qu'elle va lui dire.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 21
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Jeu 15 Fév - 1:40

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Je n’étais pas du genre à me faire draguer par un homme. Je m’étais bien rendu compte que je flirtais avec lui. J’avais envie de lui plaire, c’était certain. Mais si lui avait l’habitude de ses canons de beauté.. Je manquais cruellement de confiance en moi et je pouvais parfois donner l’image d’une fille sûre d’elle, mais pas du tout. J’avais horriblement peur de ne pas lui plaire à cet instant. Il avait beau dire que toutes les femmes étaient dignes d’intérêt. J’avais peur qu’il ne dise ça sans le penser vraiment, enfin pour ce qui était de mon cas, les autres cela m’importait peu qu’il le pense ou pas. Mais j’espérais qu’il soit sincère quand il parlait de moi dans cet ensemble de femmes en général. Je ne savais même pas pourquoi j’avais envie que cet homme soit honnête avec moi. Je crois que mon cœur avait décidé d’arrêter mon cerveau pour le moment.

Lorsque je lui demandais si selon mon âge, il m’aurait dragué comme ces filles qui pour certaines, le mangeaient du regard, il me répondit que si j’avais été plus jeune, il m’aurait fait raccompagner cher moi. Un sourire taquin se dessina sur mes lèvres. Est-ce que ça aurait été lui qui m’aurait raccompagné ? Je ne pus m’empêcher de me dire que mon cerveau dérailler complément cette fois-ci la connexion ne se faisait plus. Comment pouvais-je imaginer qu’un homme me raccompagne chez moi alors que j’aurais été encore plus jeune. Enfin peut-être juste que tétait l’idée que mon oncle était chez moi qui me terrorisais, car passer la soirée avec cet homme cher moi était pour le moment loin des idées les plus désagréables.
-Alors une chance que je sois plus âgé. Et toi ? Tu es si vieux que ça pour penser que je suis mineure ? J’e continuais à le taquiner un peu. Je ne pensais pas qu’il avait beaucoup plus de vingt-cinq ans. Mais après tout on ne demandait pas son âge à une femme, selon les traditions. C'était une chose qui ne me dérangeait pas mais je pouvais bien l'embêter un peu.

Mes amies étaient venues une fois, deux d’entre elles en discutaient le lendemain selon elles, les cocktails étaient parfait et encore plus quand ce barman avec des yeux bicolore les regardaient. J’avais pu observer assez longtemps, quoi que trop peu à mon goût, les yeux de Nolan pour savoir qu’elles devaient parler de lui.
-Il y a pas mal de barman ici, mais je crois qu’elles m’ont parlé d’un type avec les yeux magnifiques et bicolores, dis-je en l’agrippant du regard, elles n’ont pas manqué de vocabulaire pour te décrire… Et elles ne t'ont pas vraiment rendu justice..
Je ne pouvais pas mentir, même mon petit jeu de séduction, le fait que je voulais le taquiner et le faire patienter un peu plus, rien ne tenait, mon cœur bâtait la chamade et ses yeux m’avaient une fois de plus envoûtés et ne pouvais que lui avouer ce que je pensais réellement…
Sans le cacher des yeux, mes joues rosirent.


Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 15 Fév - 10:18
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Cette fille l'a envouté et Nolan ne peut absolument pas dire le contraire, mais pour l'instant il n'en a pas vraiment conscience parce que si c'était le cas il ferait tout pour s'en débarrasser avant qu'il ne soit trop tard. Seulement, pour l'instant il est sous son charme et il a bien du mal ne pas laisser son esprit vagabonder à tout ce qu'ils pourraient faire tous les deux. Malgré ce qui vient de lui arriver, Nolan pense énormément à ce qu'ils pourraient faire ensemble et au merveilleux moment qu'ils pourraient partager. Ce serait sa première rousse en plus.

L'histoire de l'âge pouvait paraitre ridicule mais pour Nolan ça avait de l'importance. Même s'il était volage et que toutes les femmes étaient bonnes à mettre dans son lit, il y avait malgré tout des limites à ne pas dépasser. Si possible ne pas coucher avec une fille mineur pour éviter les ennuies et encore moins avec une femme qui a déjà quelqu'un. Nolan sait se battre, ça ne lui fait pas peur de se battre, mais bon devoir se battre pour une femme avec qui on n'a coucher qu'une seule fois juste parce que son mec n'est pas content. Il préfère ne pas y toucher à ces femmes là et les laisser aux plus téméraires. "- Je viens d'avoir 28 ans, c'est vieux pour toi ?" Nolan jouait carte sur table, de toute façon peu importe son avis, il avait l'âge qu'il avait et au pire elle pouvait toujours décider de mettre fin à leur entrevue pour ce soir si elle le trouvait trop vieux.  
Et au sujet du barman et de sa réputation Nolan était curieux de savoir ce qu'elle pouvait avoir à dire à ce propos. Très vite il compris qu'elle parlait de lui, le barman charmeur et dragueur. Pas sa faute s'il se sent obligé de flirter avec les clientes qui lui plaisent. C'est dans sa nature et tant que ça marchera il continuera de le faire. Aucune femme n'arrivera à mettre le grappin sur lui et à l'obliger à devenir au autre. Enfin ça, c'est ce qu'il pense. "- Hétérochromie c'est comme ça qu'on l'appel l'anomalie de mes yeux." Nolan avait envie qu'elle sache comment on appelait cette anomalie génétique, ça n'avait pas vraiment d'intérêt mais il avait ressentit le besoin de lui dire. Ses yeux ne sont pas vraiment bicolore, il en a en partie marron et en parti bleu mais l'autre est bien marron. De plus il aime cette anomalie parce que ça fait de lui une personne unique. Et au moins si on ne se rappel pas de son prénom on se rappel de ses yeux. "- Alors ça veut dire que je suis mieux en vrai que ce qu'elles ont pu de décrire ?" Nolan continuait de la regarder, de garder son regard sur elle, la voir un peu rougir c'était vraiment amusant et il trouvait ça * choux* chose qu'il n'aurait jamais envisager avant.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 21
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Jeu 15 Fév - 11:13

Le verre de trop

Nolan et Sasha






L’âge du barman m’importait peu. Il était beau, fort et gentil. Je pense que s'il avait été trop âgé, je l’aurais vu sur sa manière d’être ou ses paroles. On ne pouvait pas toujours mentir sur son âge, mise à part avec la chirurgie et encore ça finissait toujours par leur retombée aux gens qui faisaient ça. Je détestais cela. Mentir sur son âge n’avait pas d’intérêt.
Je buvais du whisky avant même d’être majeure lorsque j’étais accompagné de Soraya., nous allions dans la cave du restaurant de mon oncle. Mais par contre jamais dans les bars ,elle , elle buvait moi je restais au sans alcool. Mais plusieurs fois, on m’avait proposé. Du coup, je devais sûrement faire plus âgé.

Il m’annonça son âge et me demanda si c’était vieux pour moi. C’était un peu plus que ce que je lui avais estimé.
-Non, ma réponse se fit franche et directe. Non, ce n'est pas vieux. Je ne savais pas trop quoi ajouter, il était loin d’ère vieux. Et puis nous n’avions que huit ans d’écart, ce n’était pas la mer à boire.

Mes amies avaient fait des éloges sur le bar, jusqu’à ce qu’un type de l’université leur sorte que tout les barmans du Ziggo étaient homo. Je n’y croyais pas. En voyant Nolan, on ne pouvait pas penser qu’il aimait les hommes. Il me draguer assez ouvertement pour ne pas aimer les femmes.

Je parlais de ses yeux et il me précisa le nom de son anomalie génétique. « hétérochromie » j’en fis rapidement la traduction. Plusieurs couleurs. Cela me paraissait évident maintenant. Il avait l’air d’aimer cette différence dans ses yeux. Je l’aimais moi aussi. Il avait des yeux spectaculaires, et l’intensité de son regard les rendait encore plus envoûtant. Je ne pouvais me décrocher de celui-ci. Il m’avait totalement scotché à ses yeux, et même si dans une situation normale, on aurait pu être gêné d’un échange de regard si long, je ne pouvais me décrocher de lui. Je n’y voyais aucune gêne, mais j’essayais de lire en lui, de savoir ce qu’il pensait et voulait réellement de moi. Il était différant, mais en quoi ?
Je ne pus m’empêcher de dire la vérité à croire que ses yeux pourraient servir comme détecteur de mensonge.
Je rougis, il était beaucoup mieux que ce qu’elles m’ont décrit.
-Euh.. Je ne réussissais toujours pas à décrocher mes yeux des siens.. Oui, beaucoup mieux.. Elles ne sont pas très bonnes pour te décrire. Elles n’ont pas précisé que tu étais aussi fort, et intense…
Ma bouche parlait toute seule. Il était temps que mon cerveau reprenne le dessus, mais je ne pouvais pas ..J’avais envie qu’il sache après tout, je n'avais pas de raison de lui cacher, j'avais aussi envie qu’il comprenne que j’avais totalement flashé que je ne savais pas ce qui m’arrivais…



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 15 Fév - 11:32
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Il est clair qu'il est sous son charme, n'importe qui le connaissant pourrait le dire rien qu'en le voyant la regarder. Des échanges de regards bien trop longs pour être innocent. Et Nolan ne se rend compte de rien, tout ce qu'il voit lui c'est qu'elle lui plait et que ça a l'air d'être réciproque alors qu'il a toutes ses chances, ce soir ou peu être une autre fois puisqu'il a son numéro. Après tout si ce n'est pas ce soir ce n'est pas non plus la fin du monde.

Elle ne semble pas trouver que Nolan soit trop vieux, 28 ans c'est pas grand chose si on regarde bien. Il lui reste encore deux ans avant de passer le cap des 30 ans et puis comme il ne compte pas se caser, son âge n'a pas d'importance. Ca leur fait quand même huit années d'écart mais après tout ce n'est pas grave. Vu ce qu'il compte faire avec elle ça n'a pas d'importance et puis ils ne resteront pas ensemble si jamais ils couchent ensemble alors l'âge et la différence ne compte pas. "- Tu m'imaginais plus jeune ?" Nolan ne fait pourtant pas gamin, sauf peu être quand il regarde une fille comme il la regarde elle. Possible après tout il ne voit pas l'imagine qu'il renvois ce soir. En même temps il faut quand même qu'il soit un peu mature s'il veut réussir à gérer correctement cette boite. Et Nolan est mature depuis bien longtemps déjà, bien avant l'âge légal. Il a grandit très vite avec la vie qu'il a eut, il n'a pas eu le choix de toute façon.

Et le sujet dériva sur ses yeux, dont il était plus que fier. Oui, au moins ses parents avaient fait quelque chose de bien en lui offrant cette anomalie, il était unique et orphelin mais ça n'avait pas d'importance pour lui, il n'avait gardé que le fait d'être unique. Nolan ne pu s'empêcher de lui demander de ce qu'elle pensait de lui par rapport à la description que ses amies lui avait fait de lui. Nolan était pendu à ses lèvres, ne la quittant pas du regard mais lorsqu'elle termina il fut plus que surpris. Son regard se fit interrogateur et ses lèvres bougèrent avant de finalement lancer "- Intense ?" il ne comprenait vraiment pas ce qu'elle voulait dire par là. Elle devait se tromper de mot ou alors elle avait confondu avec un autre, quoi qu'il en soit il c'était un peu avancé tout en montrant bien son incompréhension et attendait une réponse. Elle parlait peu être de son regard, c'était sans doute de cela qu'elle parlait.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 21
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Jeu 15 Fév - 11:59

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Huit ans d’écart, je ne voyais pas le mal. Mon oncle le verrait lui, il m'avait toujours protégé. Un peu trop d'ailleurs. Mais il n’était pas obligé de tout savoir. Je ne pouvais pas lui mentir, je ne lui avais jamais menti et pourtant à ce moment précis ne m’imaginais pas raconter ma rencontre de ce soir à qui que se soit. Je voulais la garder pour moi comme si secret elle pouvait être encore plus précieuse et merveilleuse. Je ne savais vraiment pas ce qui tournait de pas rond chez moi quand je le regardais, mais il fallait que cela change que je redevienne maître de la situation..

« Tu m’imaginais plus jeune ? »
Sa voix parvint jusqu’à mes oreilles, et mes résolutions de reprendre la situation en main s’effacèrent aussi vite qu’elles étaient arrivées. Je n’avais aucune envie d’être sage ou raisonnable. J’avais juste envie de profiter de lui. De sa présence, de son temps .. Et peut être plus…
-Non… Enfin, je me disais que ton âge devait tourner autour de 25 ans. Je n’avais pas tout à fait tord, 28 ce n'est pas si loin.
Je ne savais pas s’il prendrait mal le fait que je l’avais rajeuni, même si pour moi, c’était plus un compliment. Je n’avais pas vraiment estimé son âge au départ. J’avais juste remarqué qu’il n’était pas si « vieux » . Ses mains étaient encore jeunes et corps respirait la fougue de la jeunesse. Les détails étaient moins importants.

Ma bouche ne se contrôlait plus lorsqu’il plongeait son regard dans le mien. Je ne pouvais m’empêcher de dire la vérité. Mon cerveau était totalement bloqué et je sentais mon ventre se remplir de papillons et mon cœur battre la chamade. Comment pouvait-il me faire ça. Je me mis à parler, mes copines n’avaient pas fait de compliments assez fort, elles n’avaient pas précisé qu’il était aussi fort et intense… Je me doutais que ses adjectifs dans une conversation n'étaient pas toujours être les plus simples à déchiffrer.. Avec un regard interrogateur, Nolan se rapprocha de moi.. Il m’avait écouté et tout en se rapprochant de moi, il ne me quittait pas du regard. « Intense ? » Me demanda-t-il, il ne devait pas comprendre.. Ma tête s’embruma et moi non plus je ne comprenais rien..

Mes yeux se firent doux et tendre, mais je ne le lâchais pas du regard.
-Ca,... ce qu’il y a à l’intérieur de tes yeux…
J'avais parlé avec douceur et d'un volume assez bas presque dans un murmure. L'intensité n'était pas que son regard, elle était au fond de lui.
Une de mes mains ne put s’empêcher de s’approcher de sa joue. Elle se posa délicatement et un frisson me parcourut. Je respirais lentement. La chaleur de sa peau était enivrante et son contact doux et électrisant… Mes yeux ne quittaient pas les siens..


Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 15 Fév - 12:21
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Nolan s'en fichait habituellement de son âge de ce que les femmes en pensaient. Il avait déjà eu une remarque comme quoi il était trop jeune mais c'était parce qu'il avait branché une cougar de plus de quarante ans et il c'était gentiment fait remballé la première fois. Ca lui avait fait mal à l'égo mais il s'en était remis. De plus ça ne l'avait pas empêché d'en emballer une autre quelques mois plus tard. Nolan pouvait toutes les avoir s'il le voulait et c'était ça qui était drôle dans sa vie, le fait de réussir à toutes les emballer pour peu qu'il y mette du sien. Mais bon, heureusement il ne couchait pas non plus avec toutes les femmes qu'il draguait, parfois le jeu s'arrêtait juste à la séduction et ça n'allait pas plus loin. C'était fun et Nolan adorait ça. Les prises de tête non ce n'est pas pour lui, du moins pas avec les femmes. Avec ses amis ça lui arrivait parfois mais il n'en avait pas non plus des tonnes donc en général ça allait. Sasha lui confirma qu'elle le pensait un peu plus jeune et ça le fit sourire. "- Ouais, pas si loin." et il sourit de plus belle. De toute façon c'était pas important.

Nolan ne se rendait pas compte mais l'attraction entre eux devenait de plus en plus forte et le fait qu'elle parle de lui, qu'elle l'intéresse encore plus, qu'elle dise un mot qu'il ne comprenait pas le fit s'avancer un plus près d'elle, jusqu'à être à quelques centimètres. Il n'avait jamais été aussi proche depuis le début de la soirée d'ailleurs. Il ne s'intéressait plus à son verre et encore moins aux autres clients. Il était comme dans une bulle et il n'en avait pas l'habitude et il ne s'en rendait même pas compte. En temps normal il se serait intéressé aux clients autour, à la boite en général, regardé pour voir si tout se déroulait bien, s'il n'y avait pas une autre jeune femme à secourir. Enfin, faire son job quoi, parce que là on aurait dit un simple client en train de se taper la causette avec une cliente. Nolan était étonné et attendait donc qu'elle s'explique un peu, histoire qu'il comprenne si elle c'était trompé de mot ou si c'était lui qui ne captait pas et la réponse qu'elle lui donna le surpris encore plus. Son regard resta interrogateur, les sourcils froncés il l'observa approcher sa main de son visage et poser cette dernière sur sa joue. Un frisson parcouru tout entier le corps du jeune homme et il perdit pieds l'espace d'une seconde. Comment elle faisait ça ? Nolan ne comprenait pas et surtout ne savait pas quoi lui répondre, cette chaleur qui s'empara de lui le mettait comme dans un état second. C'était presque mieux que toutes les drogues qu'il pouvait consommer. Il se sentait serein c'était impressionnant. Son regard ne cessait d'aller de ses yeux pour y plonger jusqu'à ses lèvres. Elle était si belle, si douce si... précieuse ? "- T'es.. qu'est ce qui disent mes yeux ?" Nolan était troublé et tout en disant cela il releva sa propre main qu'il posa délicatement sur la main qu'elle avait posé sur sa joue. Le contact était doux et un nouveau frisson s'empara de lui mais malgré ça il serra légèrement sa main sur la sienne essayant simplement de retira la main de Sasha de sa joue. Il ne savait plus du tout ce qu'il faisait, il ne voulait pas la retirer mais il ne voulait pas non plus la garder encore moins la serrer, il voulait juste profiter encore un peu de ce contact.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 21
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Jeu 15 Fév - 12:47

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Parler de l’âge n’aurait rien changé. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait, mais depuis qu’il avait posé sa main sur mon épaule pour me réconforter de l'homme qui m’avait abordé limite forcer à le suivre, je ne pouvais me dire qu’il ne se passait rien. Au fond de moi, un sentiment inconnu avait percé. Mon cœur semblait plus important que mon esprit, et je ne pouvais réprimer les sensations que me procurait chaque contact avec Nolan. Il était bien visible à un étranger qui rentrait dans le bar qu’entre eux se passait quelque chose. Mais je n’avais pas encore envie de faire rentrer le monde entier dans notre monde à nous.

Il s’était rapproché de moi et nos corps se trouvaient à quelques centimètres l’un de l’autre. Je pouvais sentir son souffle près de mon visage, et voir toutes les nuances de marron et de bleu dans son regard. Il m’avait demandé de préciser le mot intense.. Toujours perdue dans son regard, ma main avait touché sa joue. Un frisson m’avait parcouru, et l’avait parcouru lui aussi.

Comment pouvait-il me faire ressentir ce genre de chose… Son regard était toujours interrogateur, ses sourcils froncés.. Mais le contact de ma peau contre la sienne faisait passer une chaleur et une vague de douceur entre nous. Les yeux du jeune homme quittèrent les miens pour descendre vers mes lèvres. Il avait l’air troublé.. Il chercha ses paroles. Me demanda ce que disaient ses yeux.. Je ne savais pas si c’était descriptible.
Il posa sa main sur la mienne qui se trouvait sur sa joue. Le contact du jeune homme ne me procura pas de frisson, mais une sensation encore plus fort à l’intérieur de moi s’était produite. Je ne pourrais sûrement jamais m’habituer au regard et à la sensation de nos peaux l’une contre l’autre, échangée avec Nolan.
Je ne connaissais pas du tout ce qui se passait à l’intérieur de moi. il serra ma main . Je rapportais mon visage encore du sien, je ne savais pas ce que je faisais, j’avais envie de me sentir encore plus proche de lui..
-Je .. Je ne…

Je ne savais pas vraiment quoi dire, mais mon corps su quoi faire. Mon autre main se posa sur la cuisse du jeune homme pour prendre appuie et mes lèvres se rapprochèrent de celle de Nolan.
À ce moment-là, je ne pensais à rien d’autre juste lui et moi. Je déposais alors mes lèvres sur la douceur même. Les lèvres de Nolan…

Je n'étais pas du genre à embrasser un homme comme ça, sans prévenir. Mais Nolan au moment où son regard m'avait croisé avait déclenché en moi une envie de lui. Je ne me l'expliquais pas. Je n'avais jamais ressenti ça. Comme si en quelques heures, j'aurais été capable d'aller au bout du monde pour lui... L'amour ? Pas possible, je ne pouvais pas.. On se connaissait à peine. Pourtant mes lèvres collées aux siennes, je ne pouvais que ressentir la tendresse et l'envie que je voulais lui transmettre.


Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 15 Fév - 13:29
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Pour la première fois de sa vie Nolan ne contrôlait plus rien. Il était totalement sous le charme de Sasha, son regard l'envoutait et ses paroles l'intriguait. De plus, sa main posée contre sa joue lui faisait ressentir une sensation de plénitude que même les anti douleur qu'il prenait à outrance ne lui procurait pas. A croire qu'elle pourrait devenir sa drogue, une sorte de remplaçante aux médoc qu'il prenait. Et pourtant il allait forcément finir par retrouver la raison. Nolan était en plein rêve en faite. Et ce qu'elle répondit ne le satisfaisait pas du tout. Je ne quoi ? elle ne termina pas sa phrase mais Nolan ne chercha pas à en savoir plus. Perdu dans son regard il la regardait s'approcher encore jusqu'à ne plus sentir son souffle contre lui mais uniquement ses lèvres contre les siennes. Jamais de la vie il n'avait agit ainsi et encore moins dans sa propre boite. Il se passait quelque chose de particulier entre eux et Nolan était incapable d'y mettre fin pour l'instant. En réalité il était un peu comme dans un rêve, un rêve éveiller et ne semblait plus rien maitriser. Lui, qui avait pourtant l'habitude de tout calculer, de toujours tout gérer venait de se faire avoir par cette petite rousse super canon. Il ne rompis pas le contact entre leurs lèvres, au contraire il répondit à son baiser, baissant ses paupières pour mieux profiter encore de l'effet que ce baiser lui procurait. Sa main ne lâcha pas cette de Sasha et son autre vint se poser sur la nuque de la jeune femme lui procurant une fois encore des tonnes de frissons. Ce qu'il ressentait à ce moment précis était fort, très fort et Nolan avait l'impression que son corps tout entier réagissait à un simple baiser qui n'avait rien d'intense ou même de torride. Non, ce baiser était chaste, peu être trop même et pourtant ce qui se passait affolait tous ses sens.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 21
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Jeu 15 Fév - 14:04

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Ma main contre sa joue mon autre main sur sa cuisse, mes yeux plongées dans les siens jusqu’au moment où mes lèvres touchèrent les siennes. Je fermai les yeux et un tourbillon de sentiment s’empara de moi. Je ne contrôlais rien. Ma prise sur sa joue s’intensifia lorsque je sentis la main libre de Nolan se poser sur ma nuque.
Il répondit à mon baiser. Lui aussi visiblement en avait eu envie. Je n’avais jamais eu de tels ressentis sur une personne sur une situation. Mon coeur allait s’envoler et ma tête me tournait. Ma respiration n’était plus contrôlée à vrai dire, je ne respirais même pas. Mes lèvres se calèrent sur celle de Nolan le laissant reprendre le plein contrôle de leur baiser. Même si a aucun moment, je n’avais pensé que nous en arrivions là, je n’aurais jamais imaginé cette scène avec autant d’intensité.
Nous étions perdus dans une bulle que nous seuls pouvions percer. Je ne voulais plus jamais quitter ses lèvres. Il était comme devenu vital et l’avoir avec moi, auprès de moi, coller à moi… À l’intérieur de mon corps, une boule de désir et de chaleur grandissait .. Je ne devais pas .. Il avait répondu à mon baiser, mais je n’étais pas sûre de tout ça. C’était totalement contradictoire. Mon esprit revenait enfin à lui. Je ne devrais pas.. Mais ses lèvres étaient tellement douces, et le contact de ses doigts sur la peau de mon cou était en train d’entrer dans ma chair, au plus profond de moi. Je ne voulais plus jamais ne plus sentir ses mains sur moi. J’en voulais plus..

La pression que ma main faisait sur sa joue se détendit. Je me redressais légèrement. Ma main sur sa cuisse retrouva sa place d’avant. Je décollais avec hésitation ses lèvres des miennes. Voulais-je vraiment arrêter ce baiser ? Le pouvais-je ? Je ressenti comme un vide en moi lorsque je décidais de retirer ma bouche de la sienne et de reprendre ma place initiale. Je ne savais pas si c’était une bonne idée. Je sentais déjà un manque et une envie de recommencer irraisonnable. J’avais encore les yeux fermés. Je pris une grande respiration et ouvris les yeux, avec un léger sourire, je pris mon verre et bu la fin.
-Je suis désolé. Murmurais-je.
Je ne savais pas quoi dire d’autres. J’en avais eu horriblement envie, j’en avais même encore envie. Mais je ne lui avais pas demandé sa permission et il s’attendait peut-être plus à une réponse réelle qu’a ce baiser.
Ce magnifique baiser. J’eu un frisson rien que d’y repenser. Comment cela pouvait-il se produire ? J’étais réellement tombé sous le charme de Nolan. Je ne regrettais en rien ce baiser bien au contraire, si seulement j'avais eu le cran d'aller plus loin encore, pour le sentir encore plus auprès de moi... Mais je ne savais pas si tout ceci était raisonnable. Ce n'était sûrement ni le lieu, ni le moment.. Et le désirait-il aussi ? Me sentir plus encore en lien avec lui ? Trop de questions pour le moment, je n'osais même pas le regarder de peur de vouloir encore une fois l'embrasser et de ne pouvoir résister à cette possible pulsion.




Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 15 Fév - 14:44
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
nolan venait de s'envoler dans un tout autre monde là, tout le reste autour avait disparu et la seule chose qu'il ressentait encore c'était elle et ses lèvres contre les siennes. Le contact de ses mains sur sa peau, sa main sur sa joue, la douceur de sa peau, son parfum, le plaisir qu'il ressentait alors qu'ils s'embrassaient. Oui, ils s'embrassaient tous les deux, il n'y avait pas qu'un seul acteur dans ce baiser et pourtant Nolan était incapable d'y mettre fin. Cette sensation de plénitude était divine et suffisait à le combler alors qu'en temps normal il aurait déjà glisser sa main sur la jupe ou le haut de la jeune femme tout simplement parce qu'il agissait toujours comme ça habituellement. Mais avec elle, visiblement les habitudes s'envolaient sans crier gare.
Et c'est pourtant à bout de souffle qu'ils durent mettre fin à ce moment d'égarement. Autant lui qu'elle ne semblait plus du tout maitriser leurs gestes. C'est à regret qu'il recula lui aussi finissant par retirer sa main de sa nuque. Mordillant légèrement sa lèvre inférieur tout en essayant de revenir aux lèvres de Sasha alors que celle-ci se reculait. Il ne fit pourtant rien pour l'embrasser de nouveau. Laissant même à regret sa main qui tenait la sienne retomber le long de son corps. L'arrêt fut assez brutal pour Nolan alors qu'en réalité il ne l'était pas. Mais c'est cette sensation que ce rapprochement lui avait procuré qui fut brutal quand elle cessa. Il retombait brusquement alors qu'il était pourtant monté très haut. C'était meilleur que la drogue mais la redescente bien trop brutale à son gout. Il soupira légèrement tout en baissant les yeux, ne sachant plus vraiment ce qu'il était en droit de faire ou non. On avait forcément du les voir et ce n'était pas bon pour sa réputation et pourtant à ce moment précis il s'en fichait. Si après le départ de Sasha son charme n'agissait plus ça n'était pas grave, ce qu'il avait ressentit suffisant à le satisfaire pour la soirée.
Et quand elle lui murmura qu'elle était désolé, Nolan soupira à nouveau tout en fermant les yeux le temps d'un souffle, avant de lui répondre. "- T'as pas à être désolé." et puis il se pinça la lèvre inférieur tout en la regardant malgré le fait qu'elle avait baissé le regard. Non, elle n'avait pas à être désolé d'ailleurs Nolan n'aurait pas dit non à un autre baiser.  Puis il attrapa son verre et le termina lui aussi, sauf qu'il avait encore pas mal d'alcool à boire, mais c'était rien, il pouvait gérer ça. Et tout en buvant son verre il n'arrêtait de penser à ce qui venait de se passer entre eux. Fallait qu'elle s'en aille, que Nolan retourne travailler, qu'il trouve une excuse pour s'éloigner d'elle parce que sinon il ne pourrait plus la quitter. "- Tu.... tu veux que je t'appelle un taxi ?" c'était à double tranchant, soit elle disait oui et rentrait sans broncher tout simplement parce qu'elle se sentait coupable de ce qui venait de se passer, soit elle le prenait mal et lui balancerait en pleine figure qu'il n'était qu'un crétin mais partirait quand même. Nolan savait qu'il n'aurait pas du dire ça, mais il savait aussi qu'elle était dangereuse pour lui et son équilibre, parce qu'elle ne pouvait pas devenir sa drogue, ce qu'il avait ressenti était trop fort pour être bénéfique, pour lui du moins.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 21
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Jeu 15 Fév - 15:07

Le verre de trop

Nolan et Sasha






La sensation tellement agréable, forte et chaleureuse de notre baiser se brisa nette quand je décidais d’y mettre fin. Les papillons dans mon ventre ne cessèrent pour autant pas leur danse, mais au niveau de mon cœur, je pus enfin le sentir rebattre. Même les yeux fermé, je sentis Nolan se mordre la lèvre. Les bruits que cela faisait étaient les seuls que je pouvais entendre, je ne pouvais encore ne faire attention qu’a lui. La chaleur que dégageait son corps si proche du mien, mais duquel je m’éloignais. J’aurais tellement aimé continuer encore et encore, mais je me demandais si ce n’était pas plus que de raison. Nolan n’était peut-être pas ce genre d’homme, peut être que ce que je ressentais pour lui était qu’une idée que je m’étais faite. Il m’avait rendu mon baiser, ca, je ne pouvais le nier. Ses lèvres s’étaient elles aussi presser sur les miennes et m’avaient envoûté autant que son regard.

J’entendis Nolan soupirer à côté de moi. Regrettait-il notre baiser? Je pris mon verre et le terminai. Je m’excusais auprès de lui. Il me répondit que je n’avais pas à l’être. Sa voix me redonna envie d’attraper son col et de l’embrasser encore plus fougueusement que je ne pourrais. Je l’entendis attraper son verre et le finir. Il le reposa sur le comptoir. Je n’avais toujours pas relevé les yeux du mien. Je ne savais pas vraiment quoi faire. J’étais chamboulé, je n’étais venu que pour me détendre après une mauvaise journée. Je m’étais fait aborder par un type louche avant de finir par embrasser le patron du bar. Et d’en tomber amoureuse… Amoureuse… Je ne pouvais pas .. Si cela n’était pas réciproque, je souffrirais..
-Tu.. Tu veux que j’appelle un taxi ? Me demanda Nolan.
Je levais alors les yeux vers lui. Il avait l'air lui aussi chamboulé et hésitant. Il voulait que je parte. Il avait sûrement raison, il était temps que je rentre. Je ne pouvais le déranger plus. En même temps mon corps, je ne voulais pas être séparé de cette attraction avec lui sien. Je souris faiblement. Et sortis mon téléphone de ma poche.
-Ne t’en fais pas, je vais le faire.
Je ne savais si je rentrerais à pied ou en taxi ,j'avais besoin de prendre l'air , ça c'était sur. Je m’apprêtais à me lever et regardai mon verre sur la table.
-Je te dois quelque chose pour ce cocktail ?
Je n’avais pas l’argent sur moi, mais dès le lendemain, je reviendrais lui payer ma consommation s'il y a avait besoin. Après tout il était patron il fallait bien que les clients payent leur consommations et même si il flirtait avec certaines clientes. Et je devrais de toute manière le revoir, il avait mes clefs de voiture. Nous avions échangé nos numéros avant ce baiser, cela changerait-il quelque chose ?
Je le regardais et mon cœur se serra à l’idée de partir loin de lui. Je devais arriver à me ressaisir, mais cet homme avait tout chamboulé en moi.



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 15 Fév - 15:33
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Nolan était paumé. Il aurait aimé retenir Sasha, la garder encore avec lui jusqu'à la conduire chez lui dans son lit, mais il ne pouvait pas, pas ce soir, pas temps qu'il n'aurait pas retrouvé la raison. Elle lui avait fait perdre pieds, totalement, à tel point qu'il savait à peine où il se trouvait. Et justement l'endroit où il se trouvait c'était sa propre boite et donc il ne pouvait pas perdre pieds ici, pas de cette façon, pas avec elle. Oui, cette fille était dangereuse et Nolan venait de le comprendre et pourtant il ne voulait pas qu'elle s'en aille. Mais il lui proposa malgré tout d'appeler un taxi, comme pour lui dire gentiment qu'il était temps pour elle de rentrer. De plus, elle avait bu, trois verres d'alcool et Nolan ne pouvait pas aller plus loin avec parce qu'il était fort possible qu'elle ne sache plus vraiment ce qu'elle faisait et il ne voulait pas qu'on lui reproche d'avoir profiter de la situation. Pourtant il en avait envie de profiter de la situation, de se laisser aller avec elle, de voir jusqu'où tout ça pourrait les mener. Mais elle lui répondit qu'elle allait appeler le taxi, donc en clair qu'elle était d'accord pour rentrer. Chose étonnante en réalité, est-ce qu'elle regrettait ce baiser ? Nolan se surpris à le penser. Donc finalement c'était aussi bien qu'elle s'en aille puisque tous les deux semblaient perdu.
Puis elle lui demanda si elle devait quelque chose pour le cocktail et Nolan posa ses yeux sur elle et répondit "- Non, c'est offert." de toute façon il ne comptait pas lui faire payer quand il lui avait commandé, qu'ils se soient embrassés ensuite ou pas. "- Mais je te raccompagne jusqu'au parking, je ne te laisse pas partir toute seule surtout après ce qui c'est passé tout à l'heure. Il arrive dans combien de temps ?" Nolan ne comptait pas la laisser partir toute seule jusqu'au taxi, il voulait s'assurer qu'elle soit en sécurité et même demander au chauffeur de ne pas partir temps qu'elle ne serait pas entrer chez elle. Il pouvait aussi demander à l'un de ses employés de la raccompagner jusqu'au taxi mais il préférait le faire lui même pour être sur et ne rien avoir à se reprocher.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 21
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Jeu 15 Fév - 16:53

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Totalement retournée par leur baiser, et tout ce qui venait de se passer je ne pouvait rester plus longtemps. J’avais peur qu’avec Nolan, on ne soit pas vraiment compris sur nos désirs à tout les deux. Où peut être qu’on s'était très bien compris et nos corps eux aussi l’avaient compris. Je ne savais plus quoi penser. Le jeune blond me perturbait beaucoup trop pour avoir l’esprit raisonnable.

Je passais un coup de téléphone et me commandai un taxi. Je trouverais un moyen de le régler, il attendrait que je rentre pour aller chercher la somme et le réglerait ce n’était pas un souci. Mais à vrai dire marcher m’aurait fait du bien. Je raccrochais avec la compagnie de taxi et tout en regardant Nolan dans les yeux lui demanda si je lui devais quelque chose. Je souris à sa réponse. Et le remercia. Je ne savais pas vraiment comment me comporter après cet étrange évènement. J’avais plus qu’aimer l’embrasser et je venais de découvrir des choses en moi que je ne connaissais pas. Le désir. L’envie. L’amour…

Il tenait à me raccompagner au parking. Il ne voulait pas me laisser partir seule après ce qu’il s’était passé tout à l’heure. Je savais qu’il parlait de ma rencontre avec l’homme en début de soirée, mais j’aurais adoré qu’il parle du baiser et qu’il me dise qu’il ne pouvait pas me laisser partir, car il voulait me garder auprès de lui. Tu prends tes rêves pour la réalité ma grande,.. Ma conscience refit surface. Il n’avait sûrement rien ressenti… Moi en tout cas si. Il me demanda à quelle heure il arrivait.
-Dans dix minutes. Son regard recaptura le mien , je dû détourner la tête pour éviter de replonger jamais un regard ne m'avait fait ça et qu'il ne remarque pas ma tristesse.
Je n’avais pas envie de partir. Mais je ne pouvais pas rester plus longtemps, je savais que ma présence n’était pas forcement bénéfique pour nous deux, mon esprit était trop troublé et je ne voulais pas mettre Nolan dans une mauvaise posture à cause d’une erreur de compréhension de ma part. Je me levais de mon tabouret et lui fis un bisou sur la joue avant de me diriger vers la porte qui menait au parking. Une fois devant je me mis sur le côté prête à attendre. Je ne savais pas si je le reverrais, enfin autre que pour les clefs. Mon cœur s’était comme éteint. Comme si j’avais perdu l’espoir. Un peu film à l’eau de rose, mais je le vivais vraiment. J’étais triste de partir. Je ne voulais pas partir sans lui.



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 15 Fév - 17:02
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Six minutes, il pouvait s'en passer des choses en dix minutes et Nolan eut bien du mal à ne pas la déshabiller du regard. Elle était vraiment trop canon cette fille, sérieux c'était pas possible d'avoir mise au monde une créature pareil, surtout qu'en prime il se rendait bien compte à présent qu'elle l'avait envouté. Nolan n'arrivait pas à se la retirer de la tête et encore moins à arrêter de la regarder. Une partie de lui voulait la garder avec lui encore un peu, même plus qu'un peu et l'autre voulait qu'elle disparaisse avant qu'il ne soit pris au piège. C'était assez étrange pour lui ce genre de sensations, de pensée. En général il ne pensait pas ça d'une conquête. Mais est-ce qu'elle en était seulement une ? Nolan ne savait plus et elle profita sans aucune doute de la confusion dans laquelle il se trouvait pour se lever et l'embrasser sur la joue et disparaitre dans la foulée.
Nolan ne réagit pas de suite, ne se rendant pas compte qu'elle avait déjà filé mais quand il s'en rendit compte il prit lui aussi la direction de la sortie. Il lui avait dit qu'il la raccompagnerait jusqu'au parking voir même jusqu'au taxi et il comptait bien le faire. Il ne pourrait pas supporter qu'il lui arrive quelque chose à l'extérieur, surtout en imaginant que l'autre débile pouvait toujours être dans les parages. Nolan passa par le vestiaire et attrapa sa veste en cuir avant de passer la porte et d'avancer un peu, cherchant du regard la jeune rousse. Ce n'est qu'après une longue minute qu'il finit par la voir un peu plus loin, attendant toute seule l'arrivée de son taxi. "- Hé ! je t'ai dit que je te raccompagnais. Pourquoi t'as filé comme ça ? Tu aurais pu attendre au chaud..." et Nolan grimaça, se rendant compte qu'il était peu être responsable du fait qu'elle ait filé justement.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 21
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Jeu 15 Fév - 17:28

Le verre de trop

Nolan et Sasha






J’avais posé mes lèvres contre sa joue, il paraissait ailleurs, perdu. Il était encore plus canon quand il était dans ses pensées. Mon envie de prendre un crayon et d’essayer de dessiner son expression sur son visage, dans les nuages, était bien présente. En rentrant, je risquais de ne penser qu’a lui et le dessiner serait sûrement un exutoire indispensable, même si jamais je n'arriverais à reproduire ses yeux et son regard.. Je me levais et parti rejoindre le parking.
Je ne l’avais pas attendu. J’avais trop peur que mon envie d’être de nouveau collé à lui mes lèvres sellées aux siennes soit trop forte et m’empêcher de partir.
J’avais franchi le seuil de la porte et ne m’étais pas retourner. Je n’avais pas envie de le décevoir et si jamais je restais et surtout, je n’avais pas envie que demain le rêve, ce soit évanoui. Je presserais partir avant que mon corps ne le réclame encore. Parfois, il vaut mieux se sauver avec la tempête. J’étais du genre combative, mais ce combat, je n’étais pas sure d’en sortir en un seul morceau. J’avais peur. Peur qu’il me rejette. Après ce baiser si troublant je ne voulais pas tout gâcher.

Il me rejoint sur le parking. Mes yeux se posent sur lui. Son corps sculpté à la perfection dans son blouson en cuir. Je ne pus décrocher. Ce mec était vraiment canon, et il avait le don de réduire encore une fois mes bonnes résolutions en miettes.
"- Hé ! Je t'ai dit que je te raccompagnais. Pourquoi t'as filé comme ça ? Tu aurais pu attendre au chaud..."
Je ne voulais pas être malhonnête et lui mentir, le taxi allait bientôt arriver et si jamais je ne lui disais pas tout allait me trotter dans la tête cette nuit.
-Je préférais partir avant de vouloir encore une fois… T’embrasser.. Nolan, je ne sais pas ce qui se passe. On ne se connaît pas .. À peine.. J’étais venue pour me détendre et ce que je ressens.. J’ai jamais ressenti tout ça. Quand tu me touches, quand tu me regardes.. Mes yeux sur mes chaussures comme une petite fille qui aurait fait une bêtise, je crachais le morceau. Je suis partie, car j’en veux plus. Je veux encore t’embrasser, te sentir près de moi, le contact de ta peau.. Mais tu ne veux peut-être pas donc j’ai préféré sortir..
Tout était dit. J’avais parlé extrêmement vite malgré les moments de pauses où je doutais de pouvoir tout lui dire, mais j’avais été honnête. Peut être trop mais je ne regrettais rien.



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 15 Fév - 17:40
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Mais quelle idée elle avait eu de partir sans l'attendre, lui qui avait dit vouloir être son garde du corps jusqu'à ce qu'elle parte. Enfin non, il ne l'avait pas dit, mais il l'était d'une certaine façon, il l'avait été durant un moment afin de faire fuir ce pauvre type qui s'en prenait à elle. Nolan n'était pas du genre violent, du moins pas sans raison quoi, mais avec ce type il avait pris du plaisir à le mettre dehors à le voir s'éloigner de sa cliente. Sauf que là et bien c'était la cliente qui était parti sans attendre qu'il l'accompagne et pour le coup il s'était trouvé tout con. Une fois dehors il c'était tout simplement rapproché d'elle et lui avait demandé de but en blanc pourquoi elle ne l'avait pas attendu alors qu'il avait dit qu'il la raccompagnerais dehors jusqu'au parking et même jusqu'au taxi. Nolan ne comprenait pas sa réaction mais en même temps il ne comprenait plus grand chose. Il avait encore le gout de ses lèvres sur les siennes et sans vraiment s'en rendre compte il passa le bout de sa langue sur celle-ci alors qu'elle commençait à lui répondre. Expliquant pourquoi elle avait préféré partir sans attendre.
Nolan garda son regard sur elle et les mots qu'elle disait le touchait, en fait c'était comme un appel à l'indécence, quelque chose qu'il ne comprenait pas vraiment mais qui l'attirait, indéniablement. Il eut un léger sourire quand elle repris la parole et quand elle termina sa phrase il s'approcha un peu plus d'elle, posa sa main sur le menton de Sasha, la forçant à relever le visage, à le regarder. "- Je ne te laisserais pas partir sans ça." Puis sa main glissa le long de son menton pour venir se poser sur sa joue tandis qu'il se rapprochait encore pour finir par poser ses lèvres sur celles de la jeune femme sans vraiment lui demander si elle était d'accord. Mais avec ce qu'elle venait de dire difficile d'imaginer qu'elle ne veuille pas d'un baiser. Doucement il la poussa contre le mur , plaçant son autre main dans le dos de cette dernière afin qu'elle soit appuyé contre son bras  contre le mur pour ensuite libérer doucement son bras et le poser sur sa nuque et il intensifia son baiser, montrant que lui aussi voulait plus beaucoup plus.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 21
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Jeu 15 Fév - 18:01

Le verre de trop

Nolan et Sasha






J’étais sorti sans l’attendre. Je ressentais beaucoup de trop de choses. Je ne pouvais pas tout plaquer et partir comme ça. Mais il le fallait. Il me rattrapa et me demanda pourquoi j’étais parti. Cette fois-ci, je devais être honnête alors je lus ai tout révélé. Que je ressentais des choses, que j’avais envie de le sentir contre moi, de sentir sa peau.. Je regardais mes pieds, j’entendis Nolan se rapprocher, quand un frisson me parcourus. La main de Nolan vint se placer sous mon menton et il me force à le regarder. Dans mon regard de la tristesse été encré. J’avais bien trop peur qu’il ne ressente pas la même chose et j’étais bien trop triste de partir.

-Je ne te laisserais pas partir sans ça. Me dit-il.
Sa main passa doucement de mon menton vers ma joue et se posa là délicatement. Sa peau sur la mienne avait un effet immédiat ma respiration s’accéléra. Mon corps se tendait. Je ne pouvais résister. Il s’approchait encore et posa ses lèvres sur les miennes pour m’embrasser. Lui aussi en avait envie. Il n’était pas sans ressentir quelques choses. Il me poussa doucement vers le mur son bras derrière mon dos pour me retenir puis une fois calé contre le mur sa main remonta derrière ma nuque. Il mit plus de fougue dans son baiser et mes mains qui étaient jusqu’à présent paralysée vinrent trouver leur place dans les cheveux du jeune homme, je collais mes hanches contre les siennes ne pouvant contenir plus longtemps les papillons dans mon ventre. Mon envie pour lui était beaucoup trop forte. Je n’avais même pas peur. J’avais juste envie d’être avec lui. Mes lèvres s’entrouvrirent. Je n’avais plus peur. J’avais envie d’annuler ce taxi, d’aller dans un endroit ou lui et moi serions en sécurité loin du regard des autres.

Mes yeux fermés, je profitais de chaque instant de ce baiser. Mes doigts et chaque morceau de peau qui touchaient la sienne profitaient de ce contact doux tendre et chaud. Je n’avais pas envie de partir. Il me rendait complète, entière. J’avais envie de ne former qu’un avec lui… Je ne comprenais même pas pourquoi je ressentais tout cela pour lui. J'avais envie de lui demander pourquoi je ressentais cela. Lui dire d'annuler ce taxi et qu'il m'emmène avec lui. Je voulais tout oublier. Mais son baiser ne pouvait être coupé. J'étais totalement transporté. Bloqué contre ce mur, j'étais sa prisonnière. Je n'étais pas réellement prisonnière, mais il avait déclenché une chose en moi qui me rendait déjà dépendante de lui.



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 15 Fév - 18:18
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Nolan n'avait pas pu faire autrement que venir l'embrasser, mais c'était sa faute avec ce qu'elle venait de lui dire il ne pouvait pas réagir autrement. Même s'il l'avait voulu il n'aurait pas pu retenir son désir, son envie de la toucher à nouveau, tout simplement parce qu'il était déjà accro. Cette petite pause qu'ils avaient fait tout l'heure lui avait fait du bien et il n'aurait pas du la suivre à l'extérieur. Mais il l'avait fait et il fallait maintenant qu'il assume son désir pour elle. Et c'est ce qu'il fit sans vraiment lui laisser le choix mais si elle l'avait quelque peu repoussé il aurait tout arrêté. Mais vu ce qu'elle lui avait dit il n'y avait aucune raison pour qu'elle le repousse. D'ailleurs il sentait bien que tout ce qu'elle avait dit était vrai vu la manière dont elle répondait à son baiser. Il frissonnait sous ses caresses et il aimait tout ce qu'il ressentait même si en même temps ça ne terrorisait. Elle n'était pas qu'une simple fille qu'il pourrait mettre dans son lit, elle comptait déjà bien trop pour lui, parce qu'il ressentait des choses encore plus fortes que lorsqu'il se droguait. Il ne comprenait pas ce qu'il lui arrivait, c'était trop prise de tête et donc ne préférait pas y penser. Le baiser se fit plus intense encore puisqu'elle lui permit de le faire, permettant à leurs langues de jouer ensemble. Nolan aussi ressentait des papillons dans le ventre et pas seulement, c'était dingue, tout simplement dingue. Et quelque part il espérait que le taxi arriverait bientôt parce que sinon il n'aurait pas la force de la laisser partir. Il la voulait, pour lui tout seul et pas seulement à l'instant présent. Le baiser dura encore jusqu'à ce que Nolan n'y mette fin pour reprendre son souffle, restant malgré tout proche d'elle. Essoufflé, son regard planté dans le sien, il hésita un instant à revenir à ses lèvres parce qu'il savait que plus il y goutait plus il aurait du mal à s'en défaire. Fallait qu'il prenne en compte le fait qu'elle avait bu et comme il ne savait pas trop comment elle réagissait à l'alcool il ne voulait vraiment pas qu'elle le regrette ensuite. Son but c'est de rendre une femme heureuse pendant quelques heures pas qu'elle le regrette ensuite. Et avec elle c'était encore différent, Nolan était paumé et il n'eut pas d'autre réaction que de lui sourire légèrement alors qu'il n'avait pas bougé d'un millimètre et que ses mains étaient toujours au même endroit.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 21
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Jeu 15 Fév - 18:39

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Le baiser que Nolan venait de me donner était magnifique, je ne pouvais pas y croire tellement c’était surréaliste. J’entrouvris la bouche et Nolan rendit le baiser encore plus enivrant. Nos langues s’emmêlaient, mais arrivaient toujours à se coordonner, comme nous nous étions toujours connu.
Je n’en revenais pas. J’ai toujours cru qu’un baiser était visqueux. Mais là cela n’avait rien de ça. Tendre, chaud, doux, passionné , … Je ne savais pas vraiment si j’arriverais un jour à arrêté. Je savais que le taxi allait arriver et je n’avais pas envie de partir. À l’intérieur de moi, j’avais des bouffées de chaleur et je ne pouvais pas vraiment contrôler mes mains qui étaient dans ses cheveux et parfois descendait dans son cou, ses épaules…

Essoufflé, Nolan se décolla légèrement de moi pour reprendre son souffle. Je ne savais même pas comment j’avais réussi à respirer pendant cette étreinte. Il avait beau avoir arrêté de m’embrasser ses mains n’avaient pas bouger et les miennes qui étaient dans ses cheveux jouaient avec une mèche rebelle. Nolan souriait. Je ne pouvais que contempler ce magnifique tableau. Son regard, son sourire.. Tout était là pour moi. Je ne voulais plus le quitter.
-À quoi tu penses ?
Je ne savais pas pourquoi ma question était sortie, mais j’avais envie de savoir ce qui se passait dans son regard. La tension légèrement sexuelle qui était lui peu monter tout à l'heure pendant notre baiser était redescendu. J’avais juste envie de savoir et de rester dans ses bras.
Un bruit de pneu arriva derrière nous.. Le taxi arrivait.. Je devais rentrer. Je n’en avais pas envie.
Je fis une moue déçue. Mon départ ferait peut-être du bien à nos cerveaux. Ses mains, son corps, tout son être entier me manquaient déjà alors qu’ils étaient encore devant moi.
Devais-je vraiment partir ? L'heure du départ et des au revoir était-il arrivé ?



Revenir en haut Aller en bas
avatar




Invité
Invité
Jeu 15 Fév - 19:18
Le verre de trop
Sasha & Nolan

       
Cela faisait à peine quelques secondes que ses lèvres avaient quitté ses lèvres et pourtant Nolan avait déjà envie d'y revenir, comme une drogue, c'est exactement ça en fait. Nolan se savait pas du tout si c'était une bonne idée que de rester collé à elle ainsi parce que forcément ils allaient y revenir et il finirait par craquer l'emmenant chez lui pour y finir la nuit. Et c'est le regard plongé dans le sien qu'elle lui posa une question, question à laquelle Nolan ne savait pas répondre. Il aurait pu lui dire qu'il pensait à elle, qu'il pensait à l'effet qu'elle lui faisait, à tout ce qui lui passait par la tête mais il répondit simplement l'air taquin. "- Au brownie que je vais dévorer tout à l'heure." et c'est en voyant la tête de la jeune femme qu'il se mit à rire tout en attrapant sa main pour la conduire au taxi qui venait d'arriver.
Est-ce que ce taxi allait gâcher la soirée ou au contraire la sauver ? personne ne pouvait le dire pour l'instant mais Nolan s'approcha du taxi, passant la tête par la fenêtre niveau passager pour donner ses instruction au chauffeur. Il voulait s'assurer qu'il ne partirait pas juste après avoir déposé Sasha devant chez elle, donc il insista bien pour que ce dernier attende qu'elle soit à l'intérieur pour partir. Puis il sorti un gros billet de sa poche, deux même, ça devrait suffire à payer la course. Et quand il eut terminé, parce qu'il n'avait pas lâché la main de la jeune femme pendant tout ce temps il revint à sa hauteur, se posant devant elle avant d'avancer encore tout en ne la lâchant pas du regard. Il posa à nouveau ses lèvres contre les siennes sans grande hésitation, plaçant sa main sur sa joue tout simplement parce qu'il voulait encore profiter de l'effet que ce contact lui faisait. Et quand le baiser pris fin, Nolan lui murmura toujours collé contre ses lèvres "- Fait de beaux rêves..." et lui laissa la possibilité de l'embrasser de nouveau ou bien alors de monter dans le taxi pour partir et rentrer chez elle.

       
« Peut importe à quel point vous luttez... Vous tombez. Et c'est terrifiant... Si ce n'est qu'il y un bon coté à cette chute libre, c'est une chance que vous donnez à vos amis de vous rattraper ! » ► Grey's Anatomy
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▼ Date d'inscription : 08/02/2018
▼ Conversations : 135
▼ Salaire Mensuel : 1959

▼ Age : 21
▼ Occupation : Serveuse et étudiante
▼ Statut Civil : célibataire
▼ Aspirations : Je rêve de devenir dessinatrice pour enfants , j'adorerais raconter des histoires avec mes dessins. Rencontrer mon futur mari aussi mais c'est pas le plus important à l'heure actuelle.
▼ Craintes : Perdre mon oncle. J'ai une peur bleue de perdre encore un membre de ma famille, que ce soit mon oncle ou ma tante. Ce sont les derniers et je les aime très fort.
▼ Aime : Ma famille, ce qu'il en reste.
Le dessin, la musique , les animaux, la bonne nourriture de mon oncle ...
▼ N'aime pas : Les gens qui se prennent pour des dieux alors qu'ils n'ont que de l'argent et aucunes intelligences, les gens qui prennent le volant bourrés ou lorsqu'ils ne sont pas en état.
▼ Avatar : Katherine Mcnamara
▼ Crédits : PANDA
ma vie rime avec Madison Cove.
Voir le profil de l'utilisateur



Sasha Hanover
ma vie rime avec Madison Cove.
Jeu 15 Fév - 21:22

Le verre de trop

Nolan et Sasha






Mon regard sur mes chaussures après avoir tout avoué à Nolan sa réaction ne s’était pas faite attendre, et ce baiser échange avait tout réveiller encore une fois. Mais lorsqu’il arrêta pour reprendre son souffle, mon cœur allait bondir de mon corps pour rattraper ses lèvres. Je devais reprendre les esprits cet homme me perturbait beaucoup trop.

Il lâcha mes lèvres, mais ne bougea pas ses mains ni le reste de son corps. Ses hanches contre les miennes, j’aurais presque pu sentir son cœur battre. Je lui demandais alors à quoi il pensait.
-Au brownnie que je vais dévorer tout à l’heure.
Je fus dans un premier temps choqué, car je ne m’attendais pas à cette réponse. Mais lorsque je vis Nolan rigoler, je ne pus réprimer un sourire avec un petit rire. Il n’allait pas se dévoiler. Je ne saurais donc pas si lui aussi avait besoin de moi près de lui comme ce que moi, j’avais besoin. À cet instant, je ne m’imaginais pas que je pourrais un jour me passer de lui. Comment j’allais survivre sans lui.

Le taxi arriva. Il me prit par la main pour m’emmener vers le taxi. Il passa la tête par la fenêtre passager pour donner l’argent au chauffeur et lui parla un peu. Je ne pus pas tout comprendre, mais j’attendais patiemment. Nolan me tenait toujours la main. La chaleur de sa peau me faisait l’effet d’un rayon de soleil sur ma peau en été. J’aimais ça. Il revint vers moi et ne me regarda droit dans les yeux. En mettant sa main sur ma joue, il posa ses lèvres sur les miennes. Son contact avec ma peau était encore plus impressionnant. Il mit fin au baiser en me disant de faire de beaux rêves. Il avait à peine reculé ses lèvres. Je fermais alors les paupières respira un coup et posa furtivement mes lèvres sur les siennes.
« Merci encore pour tout »
Je lui lançais un clin d’œil et montais dans le taxi. Celui-ci me ramena jusqu’à chez moi. Je ne pris pas la peine de vérifier la voiture de mon oncle n’était pas là du coup, je filais directement dans ma chambre. Pris une ouche et pensa à Nolan. Comment arrivait-il même à distance à me faire chavirer. Sortis de la douche j’attrapais mon carnet à dessin et commençai à dessiner. Je ne m’endormis que tard cette nuit-là en pensant à lui. Cet homme m’avait changé.


Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Madison Cove :: Le petit Salon :: La Décharge :: Anciennes Discussions-
Sauter vers: